L’histoire de ce roi mort de n’avoir pas pu te rencontrer

Cette histoire a été écrite dans le cadre de la Semaine Internationale (voire Intergalactique) du Revenu de Base Inconditionnel. Comme déjà dit dans cet article, ainsi que sur le blog de Sam&Max, je vous invite à signer l’Initiative Citoyenne Européenne, pour obliger nos amis politiciens à réfléchir à cette idée.

Cette histoire ne contient pas vraiment de morale et elle ne vous fera pas forcément réfléchir. Mais j’avais envie de l’écrire.

dead king of clubs by happy hollow niggi d5ddz5c

Alors voilà, ce serait l’histoire d’un roi, gentil et cool. Y’aurait qu’à l’appeler Henri 4.1. Il serait roi de la Patatonie et il gouvernerait avec l’aide de son ami de toujours, qu’on appellerait Conseiller_Générique.

Aujourd’hui, Henri 4.1 est malheureux, son bon peuple est pauvre et crie un petit peu famine. Alors il convoque son ami pour une séance de brainstorming royal.

− Tous les Patatoniens devraient pouvoir manger de la poule au pot le dimanche.

− J’ai bien une idée, Sire, mais je risquerais de me faire traiter de filou générique. On pourrait annoncer au peuple ce que vous venez de dire, puis juste après on supprimerait les dimanches. Ainsi les Patatoniens travailleraient plus, et vous auriez tenu votre promesse.

− Je vous en prie mon bon Conseiller_Générique, tout ceci est sérieux. Ce qu’il faudrait faire, c’est donner des poules au pot à ceux qui n’ont pas les moyens. Nous sommes déjà en mesure de déterminer, pour chacun de mes sujets, s’il est pauvre ou pas. Il suffit de fixer un seuil à partir duquel on a droit à une poule au pot par semaine.

− Mais le bon peuple ne risque-t-il pas de se rendre pauvre exprès, afin d’avoir à manger gratuitement et sans rien faire ?

− Vous avez raison. Il ne faut en donner qu’à ceux qui le méritent vraiment. Ce n’est pas le tout d’être pauvre, il faut aussi montrer que si on était riche, on serait capable de faire preuve de la même solidarité dont le royaume fait preuve actuellement.

− Ce sera un peu plus compliqué à évaluer. Nous aurons besoin de psychologues, et de lois décrivant le plus précisément possible la notion de mérite. Sans oublier des meta-psychologues, qui évalueront le mérite des psychologues.

− Mon bon Conseiller_Générique, je vous fais toute confiance pour mettre cette structure administrative en place.

poule au pot square home news

Quelques mois plus tard, Conseiller_Générique et Henri 4.1 se réunirent à nouveau.

− La situation est mitigée, Sire.

− Eh bien, le bon peuple ne mange-t-il donc pas à sa faim ?

− Plus ou moins, Sire. Mais l’abondance de poule au pot a eu d’autres impacts sur leur comportement. Certains récupèrent les plumes pour en faire des cure-dents, d’autres utilisent la peau pour confectionner des gants de toilette, et j’ai même pu acquérir cette tête séchée montée en pince à sucre.

− Ce sont là des activités économiques annexes. C’est plutôt positif, n’est-ce pas ?

− Les cure-dents se brisent en laissant des morceaux dans la mâchoire, lorsqu’on se lave on finit recouvert d’une pellicule de graisse, et j’ai des hauts-le-cœur quand je regarde mes sucres en face. D’autre part, nous recyclons les abats de poule pour en faire une sorte de farine, afin de nourrir les nouvelles poules. Or, il semblerait que ce ne soit pas très bon pour leur santé. Mais nous n’avons pas d’autres choix, nous manquons d’agriculteurs.

− Pour les agriculteurs, aucun souci. Nous instaurerons des primes au replantage d’épis de blé, cela devrait relancer l’attrait pour cette profession.

− J’ai bien peur que le problème soit plus global, et lié à notre choix culinaire initial. Le seul intérêt qu’il puisse y avoir dans une poule, c’est son aspect comestible. Tout le reste n’est que de piètre qualité. On dit que dans le cochon, tout est bon. C’est sûrement vrai. Mais dans la poule, seule la viande est bonne.

− Vous voulez dire que nous aurions dû établir une loi stipulant que tout Patatonien puisse manger du cochon au pot le dimanche ?

− Peut-être. Il est de toutes façons difficile de revenir en arrière. Nous n’avons plus d’éleveurs de cochons, ils se sont tous reconvertis.

− Voilà une solution simple : nous allons interdire le commerce des poules au pot et de leur produits dérivés. Le gouvernement en donne au peuple, il les mange. Tout autre échange ou transformation concernant cette denrée sera considéré comme clandestin, et passible d’une lourde amende. Allons mon bon ami ! Légiférons ! Légiférons !

King Arthur of Camelot monty python and the holy grail 591189_500_281

Quelques mois plus tard, c’est un Conseiller_Générique totalement paniqué qui revient parler à Henri 4.1.

− Sire, les végétariens et les personnes n’aimant pas la poule au pot ont formé une délégation, et désireraient s’entretenir avec vous de l’injustice de vos nouvelles lois. Ils n’ont que faire de ce qu’on leur donne gratuitement, et leur seul moyen de s’en débarrasser est de le jeter directement aux ordures, ce qui constitue un gaspillage désastreux, sans compter l’odeur. Le point positif, c’est qu’une nouvelle confrérie vient de voir le jour. Ils se proclament "les poulophiles de l’amour", et proposent leur aide pour résoudre cette crise.

− Nous pouvons rajouter quelques lois supplémentaires. Mettons en place des dérogations, en autorisant le commerce de poules au pot à ceux qui en ont réellement besoin.

− Fort bien, Sire. Mais comment déterminer exactement la notion de "besoin" ?

− Eh bien, engageons d’autres psychologues et d’autres juristes ! Au point où nous en sommes !

− Je vous sens un petit peu fatigué, Sire.

− Excusez-moi mon bon Conseiller_Générique, je m’emporte. Pouvez-vous me laissez maintenant ? Je dois préparer le discours pour le Grand Festin Annuel de Finition des Restes.

Au fil des mois, il fallut encore apporter des ajustements à la loi. Les nouveaux-nés âgés de 3 mois à un an devaient obligatoirement être nourris avec de la poule au pot mixée, afin de diminuer les chances qu’ils n’aiment pas ce plat dans le futur. Les sujets qui justifiaient d’une bonne résistance stomacale avaient le droit de demander 2 poules au pot périmées au lieu d’une comestible. On leva de nouveaux impôts pour financer la recherche en amélioration de farine d’abats. Le proxénétisme poulophile fut encadré de manière stricte, tout en restant le plus respectueux possible des orientations affectives de chacun.

tumblr_m3hus9k41R1r3zqgxo1_500

2 poules pour le prix d’une ! Et elles sont pas périmées !

C’est là que "tu" aurais pu intervenir.

"Tu", c’est toi. La personne à cause de qui le roi est mort de ne pas l’avoir rencontré.

Mais au fait, qui es "tu" ?

Tu es un sujet générique du royaume. On va dire que tu exerces le métier d’éleveur. Tu n’es pas sûr de pouvoir conserver ton emploi, car la ferme d’élevage poulier intensif dans laquelle tu travailles risque de tomber en faillite, du fait de la pression fiscale. L’État a besoin d’argent pour payer les meta-fonctionnaires-psychologues-juristes. D’autre part, les importations de poules étrangères, certes un peu plus chères, mais de bien meilleure qualité, ont continué de mettre la ferme à mal. Heureusement, la nouvelle législation réglemente très précisément les importations.

Mais tout cela n’est pas très important. L’important c’est ta passion pour le bricolage, en particulier, la menuiserie.

Tu aimes concevoir des meubles beaux, solides et simples à monter. Tu pousses le détail jusqu’à rédiger des petits manuels que même un crétin poulonital comprendrait. Tu aimerais bien monter ta petite entreprise de meubles, et pourquoi pas, répandre ta renommée dans d’autres pays. Mais tu peux difficilement te consacrer pleinement à cette activité, la ferme poulière a besoin de ton travail pour survivre.

Henri 4.1 ne t’a pas rencontré, et il ne connait pas ton talent.

Un jour, il voulut consulter les textes relatifs à l’impôt sportif de solidarité aux choléstéroleux. Ceux-ci se trouvaient sur la plus haute étagère de l’armoire législative de référence, un meuble de 40 mètres de haut et 100 mètres de large, contenant toutes les lois du royaume, correctement datées et versionnées.

tumblr_l53da0BqvE1qzb5wz

Une armoire de sauvegarde annexe. (Celle de référence est beaucoup plus grande).

Il prit une échelle et partit à l’assaut de ce monolithe brinquebalant. Arrivé en haut, il s’appuya sur la dernière étagère pour souffler un peu. Celle-ci ne tenait pas bien, et céda. L’armoire entière s’écroula dans un tonnerre de bois et de papier, ensevelissant le pauvre roi.

Les planches étaient fixées par des tenons en os de poulet agglomérés.

Quant à Conseiller_Générique, il mourut d’une blennorragie aviaire. Mais tu as moins de regret à avoir par rapport à lui. Même si tu l’avais rencontré, il serait mort pareil.

unrelated bbw cuisse pic

8 Réponses to “L’histoire de ce roi mort de n’avoir pas pu te rencontrer”

  1. recher Says:

    Source des images :

    Le roi de trèfle mort.
    http://cur.lv/3mb3c
    http ://happy-hollow-niggi.deviantart.com/art/Dead-King-of-Clubs-324817968

    Eh, le roi de trèfle il bouffe les trèfles par la racine. Ha ha ha ! Over-lol ! Nan mais sinon, la mort c’est pas drôle. Mais c’est pas pour ça qu’on doit pas faire de l’humour avec. Comme disait je-sais-plus-qui : "il y a des sujets graves et des sujets légers. L’humour n’a rien à voir dans tout cela". À ce sujet, je pense que l’humour est un sujet sérieux.

    Une photo de poule au pot.
    http://cur.lv/3mb38
    http ://www .femina.fr/Cuisine/Recettes/Poule-au-pot

    Tiens ça me fait penser à Instagram et les gens qui prennent leurs plats en photo. Mais ici, c’est justifié. C’est un site qui parle de recette de cuisine. Alors forcément, faut montrer ce que ça donne à la fin. Je suis sûr que depuis Instagram, les offres d’emploi de photographe alimentaire pour sites et livres de cuisine sont prises d’assaut. Et dire que quand on aura inventé la photo 3D il faudra tout rephotographier. Instagram va devoir tripler son nombre de serveurs.

    Le roi Arthur dans Sacré Graal.
    http://cur.lv/3mb3b
    http ://www .fanpop.com/clubs/monty-python-and-the-holy-grail/images/591189/title/king-arthur-camelot-screencap

    Putain, que j’adore les Monty Python. Mais j’ai vu que les grands classiques. Pas tous les petits trucs inconnus qu’ils ont fait un peu partout. La culture c’est important, mais ça prend du temps, et j’assigne en priorité mon temps à la production de culture, plutôt qu’à la "consommation". Mais faut savoir bien équilibrer. Si je "consomme" pas, je vais manquer de référence et d’idées, tout en ayant l’impression que j’ai toujours plein d’idées et qu’elles sont géniales, alors qu’elles le seront pas tant que ça mais je m’en rendrais pas compte, justement par manque de référence. Donc ma production sera plus grande, mais de moins bonne qualité. Il faut savoir doser l’équilibre des interactions culturelles. Je ne sais pas si des gens ont déjà réfléchi à un dosage optimal.

    Les deux femmes rondes qui se papouillent.
    http://cur.lv/3mb3a
    http ://f4t4i.tumblr.com/post/23185854475

    C’est ballot, je vois pas leurs visages. Je saurais pas dire si je connais leurs noms/pseudos ou pas. Et y’avait qu’une photo d’elle à la source où je l’ai trouvée. Parce qu’elles ont des fesses et des seins bien rebondis, alors ça m’intéresse. Je ferais une recherche par Google Images. Je trouverais peut-être d’autres sources pertinantes-bandantes. (J’ai essayé de coller les deux mots, ça fait "pertibandantes" et c’est pas drôle. Tant pis !)

    Une bibliothèque géante.
    http://cur.lv/3mb3f
    http ://bookshelves.tumblr.com/post/773139196

    Il y a un proverbe qui dit : "un vieillard qui meurt, c’est une bibliothèque qui brûle". Et il y a un autre proverbe qui dit : "une bibliothèque qui brûle, c’est plein de vieillards qui meurent". (Parce que les vieux ils sont tout le temps fourré à la bibliothèque parce qu’ils ont pas encore découvert l’internet). Et du coup, ça fait une boucle infinie de proverbe. Un vieillard qui meurt, c’est (plein de vieillards qui meurent, c’est (plein-plein de vieillards qui meurent, c’est (plein-plein-plein de vieillards qui meurent, c’est (…)))). Blarg !

    Une femme ronde qui fait de la pole dance à l’envers.
    http://cur.lv/3mb39
    http ://f4t4i.tumblr.com/post/16523642664

    Elle est super chouette cette photo. Depuis quand les femmes rondes ne pourraient pas être "un défi à la gravité" ? Euh… maintenant que j’y pense, si ça se trouve c’est juste l’image qui est retournée. La forme des plis dans les rideaux est un peu suspecte. (Vous avez vu comment je suis trop un détective !). Bon, mais c’est quand même une jolie image d’une jolie femme. Et moi j’ai encore du boulot de recherche d’image pour voir ce que d’autres éventuelles sources en diraient. Car ce sont les petites sources qui font les grandes bourses.

  2. kalish Says:

    Naissance de la con-sensualité:
    Le problème de tes textes c’est qu’ils sont indiffusables à cause des filles que tu mets dedans et du langage que tu emploies, du coup si tu veux faire passer tes idées, ton seul choix c’est de te prendre au sérieux, de mettre une cravate, une chemise, et d’écrire de manière pédante, du coup ça aura beaucoup moins de saveur, mais on peut se dire que la cause est noble. en l’état il m’est impossible de le diffuser parmi les trois amis que j’ai…c’est dommage parce que je pense que le revenu de base est une vrai bonne façon de gérer. mais il faudrait repartir à 0, donc le faire sur mars par exemple. les retraites coutent en France 175 milliards par an, c’est probablement parce qu’on choisit de faire conserver à une grande partie des cadres des revenus proches de leurs revenus pendant la vie. Je ne vois pas en quoi c’est une mesure sociale. Celui qui a gagné plein pendant sa vie active a pu économiser. Une retraite identique pour tous, égale à l’allocation chomage pour tous égale au rsa pour tous, et le reste en cotisation/investissement privé, ça me parait la meilleure façon de gérer.

  3. recher Says:

    Coucou m’sieur Kalish

    J’ai bien conscience que mélanger images de cul, propos intéressants, et langage plus ou moins vulgaire peut poser un problème, car je me prive d’une grosse partie de mon "lectorat potentiel". Mais c’est un choix que j’ai fait dès la création de ce blog.

    Les sites ne montrant que des images de cul ont un énorme lectorat potentiel, mais il y a déjà plein de sites comme ça. J’aurais du mal à me faire une petite place parmi eux.

    Les sites ayant des propos intéressants, dans un langage correct ont également un énorme lectorat potentiel, mais il y a déjà plein de sites comme ça. J’aurais du mal à me faire une petite place parmi eux.

    J’ai donc décidé de cibler un lectorat très restreint, mais pour lequel je serais pratiquement le seul. Mon lectorat est constitué de deux groupe :

    – Les gens qui cherchent des images de femmes rondes, et qui serait prêt à lire des articles écrit dans un langage non châtié si jamais il tombait dessus par hasard.

    – Les gens qui cherchent des articles écrits dans un langage non châtié, et qui ne sont pas dérangés par la vision d’images de femmes ronde si jamais ils tombent dessus par hasard.

    C’est très ciblé. Mais dans mes estimations personnelles, je me suis dit que je toucherais plus de monde avec du ciblé sans concurrence, que du large avec beaucoup de concurrence. Ceci dit, même sur cette cible, je ne suis pas tout seul, voir blog de Sam&Max.

    En ce qui te concerne, et par rapport à ton envie de communiquer l’idée du Revenu de Base, tu as plusieurs solutions :

    – Copier-coller le texte de mon article, sans les images, et le transmettre à tes amis.

    – Transmettre des articles de http://revenudebase.info. Il faut juste réussir à trouver ceux qui font de la vulgarisation, et qui sont prévus pour répandre l’idée aux gens qui ne la connaissent pas du tout. Y’a également la vidéo d’introduction pour cela, qui est pas trop mal.

    Voili voilà. Il me semble plus crucial que tu répandes l’idée du revenu de base, plutôt que tu répandes la façon dont moi je parle du revenu de base. Allez, au travail !

    Et j’en profite pour te re-remercier chaleureusement pour la lecture et les commentages réguliers de mon blog. Ça me fait très plaisir, merci beaucoup !

  4. Coucou recher,
    Je t’ai lu…Poil au….

  5. recher Says:

    Coucou gus, poil à l’a…

    Merci, poil au z…

  6. Merci au flattreur inconnu d’avoir flattré cet article !

    J’ai essayé de savoir qui c’est, mais je n’ai pas trouvé où c’était indiqué sur flattr.

    En tout cas, y’a bien un flattrage. Regardez :
    https://flattr.com/thing/2208469/Lhistoire-de-ce-roi-mort-de-navoir-pas-pu-te-rencontrer

  7. recher Says:

    Hé, ou est passé mon avatar ?

  8. recher Says:

    Ah ok. Il a juste eu un petit moment d’absence. Tout va bien.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.