Bonne Année 2013 !

Salut les sacs à neurones.

Petit flash d’actualité, pour ceux qui n’auraient pas lu mon précédent article de blorg : on vient de changer d’année.

Je dirais même plus : on a changé de cinq-cent-troisenaire ! Eh oui ! 2011 = 503 * 3 + 502. Alors que 2012 = 503 * 4. Tout le monde s’en fout ? OK.

Certes. Mais alors, pourquoi donc ais-je indiqué en titre « 2013 », et non « 2012 » ?

Parce que lorsqu’il se trouve un connard pour souhaiter la bonne année en décembre, il se trouve alors toujours un connard bis pour piailler : « Aaaargghh, ça porte malheur de la souhaiter avant janvier ! T’es pas bien ou bien ? Tu vas nous faire avoir des tsunamis avec tes conneries ! Vite, trouve un lapin et chope-lui les pattes ! »

BBW bunny

L’aile ou la cuisse (du lapin) ?

Il était donc assez prévisible, que, juste pour faire chier, je m’amuse à souhaiter une bonne année carrément 1 an à l’avance, afin que vous vous farcissassiez une dose géante de merde porte-malheur dans la gueule. C’est gratuit, ne me remerciez pas.

Rassurez-vous, il vous est possible de sortir du marasme dans lequel je viens de vous plonger. Vous êtes avec savoir (donc vous n’êtes pas sans savoir) que le malheur des uns fait le bonheur des autres, et vice-versa. Il vous suffit donc de balarguer plus de malheur sur les autres que ce que je ne vous en ai balargué.

Sans plus attendre, souhaitez une bonne année 2014 à tous vos amis!!

Ah, j’allais oublier, il va de soi que je me dote d’une protection automatique contre toute vilaine tentative de backfire. Par conséquent :
Soyez assurés de mes automatiques meilleurs vœux pour l’année « +l’infini », dans le cas où vous souhaiteriez me souhaiter une bonne année X, X étant un nombre quelconque strictement supérieur à 2012.

Et le premier qui vient me souhaiter une bonne année « +l’infini+1 », je lui fourre les œuvres complètes d’Anaximandre dans le cul. C’est clair ?

rule 34 infinity

Class InfinitySymbol implements Règle_34;

Tiens, à propos de l’infini …

Le dernier numéro du magazine 42 a pour thème : la mise en abîme. Ce terme, abscons au demeurant, désigne le concept d’avoir un concept dans un concept dans un concept etc. (Ce concept de mise en abîme étant lui-même dans un concept dans un concept (Ce concept étant lui-même le concept d’un concept (nil))).

Couverture du numéro 28 du magazine 42

Or donc, qu’y ais-je fait ?

Avertissement préalable de couillinette : les liens vers mes articles sont provisoirement mort, car l’hébergeur des sites 42 et nioutaik est provisoirement en train d’enculer l’internet à sec avec des coquilles d’huître concassées. Ce n’est pas grave, vous pouvez d’ores-et-toujours télécharger le magazine en entier et en pdf, avec le lien « téléchargement direct », à partir d’ici (http ://42lemag.fr/archive_n28.php).

Edit 2013-10-12 : vu que le provisoire vient de se changer en définitif, j’ai supprimé tous les liens directs vers tous les articles. Donc définitivement : téléchargez les pdf.

Page 11 : les 2 fausses pubs

C’est pas les plus drôles que j’ai faites, mais, hey, parfois il faut accorder un peu de repos à son propre génie créatif. De plus, ces pubs n’ont aucun rapport avec le thème sus-cité. Mais ça n’a jamais suscité de problèmes. Ah ! Suis-je donc drôle !

Par contre, je me suis aperçu que ça faisait vraiment à l’arrache, les images posées comme ça, crac. Pour les prochaines, je mettrais un semblant de cadre, qu’au moins, le fidèle lecteur voit bien qu’il y a deux images distinctes sur la page, et non pas un magma marmeladesque indéterminé.

Au passage, je précise que j’utilise en mon âme et conscience l’expression « par contre ». J’emmerde les pseudo-cacadémiciens auto-proclamés qui hurlent à la Lune au scandale, arguant que c’est pas français, et qu’il faut dire « en revanche » à la place. À moins que ce soit « à la place » qu’il faille dire en revanche. Boh laissez tomber.

la revanche

Pages 46 et 47 : les jeux moisis de tonton Réchèr

HA-HAAAAA !! Le retour des jeux moisis ! La rédaction de 42 s’est cyber-réunie dans l’espace très-très-VIP de son forum, avec du champagne et des putes, et à inféré qu’elle devait boyaux-de-la-têtiser des idées un peu nouvelles, histoire de continuer à faire tourner la machine à LOL aussi bien que depuis dorénavant, et jusqu’à au moins dorénaprès.

Certes, les jeux moisis, c’est pas si nouveau comme idée. Mais ça faisait très longtemps qu’on en avait pas fait, et cette fois, c’est moi qui m’y colle, avec un haut taux de bêtise au millimètre cube !

Le premier jeu peut être vu comme une moquerie personnelle des paroles de chansons tellement sentimentales que ça en devient ironique, alors que leur auteur continue de se prendre au sérieux. Je ne suis pas le premier à me moquer de ce genre de paroles, mais je dois être l’un des premiers à le faire sous forme de jeu moisi.

le chien

Unrelated pic, mais ça valait le coup quand même.

Le second jeu possède une forte dose de fierté personnelle, puisque : devinez comment j’ai créé ce labyrinthe de labyrinthe ? Python, of course !

Je suis parti de ce programme (http:// code.activestate.com/recipes/252127-maze-generator/).

Et je l’ai bidouillé pour ajouter les fonctions que je voulais : intégration de labyrinthe dans un labyrinthe, génération sous forme d’image bmp, etc… Ça mériterait peut-être un article à part entière, on verra ça plus tard, j’ai déjà plusieurs autres pythonneries en stock.

L’énoncé du jeu mentionne un certain Douglas Hofstadter. Je vous laisse découvrir qui c’est par vous-même. En voici juste une petite citation, que j’aime beaucoup, et qui est un pied de nez à tous les pseudo-managers du fabuleux monde de le travail de lala prestation « au forfait », comme on dit dans notre métier, pseudo-managers donc, qui croient que ça se fait tout seul d’estimer le temps que prendra une tâche et que les ouvriers-codeurs ils travaillent toujours bien comme il faut en respectant gentiment cesdites estimations même si elles étaient totalement irréalistes dès le départ et que jamais il viendrait à l’idée des ouvriers-codeurs de glander, car pour eux, il ne peut exister d’occupations autre que le travail, où en étais-je dans ma phrase, oh zut je laisse tout en plan, ça ira bien comme ça.

Ouais et donc la citation c’est :
« Loi de Hofstadter : il faut toujours plus de temps que prévu, même en tenant compte de la loi de Hofstadter ».

Page 50 : Un article sur les fractales

Totalement dans le thème, pour une fois. Les fractales sont ces espèces de dessin bizarre qui se reproduisent à l’infini, et qui ressemblent un peu à du vomi magique. Il en existe de très jolis.

fractale pussy

La création du monde ?

Dans l’article, je me fends d’une explication de l’algorithme de Mandelbrot, compréhensible par un chimpanzé. Aucune connaissance mathématique n’est requise.

Tout ça me rappelle un vieux logiciel de tracé de fractales, sous DOS, très sobrement appelé « Fractint ». J’y comprenais absolument rien. Je mettais des valeurs au hasard dans les paramètres et ça donnait rarement grand-chose.

Mais c’est ce logiciel qui m’a fait découvrir la technique de l’effet plasma, que j’ai ensuite reproduit une paire de fois dans mes petites animations codées en Pascal. Vous devriez les retrouver parmi le vrac proposé en téléchargement dans cet article.

Ah ça nous rajeunit pas tout ça. M’en fous, être vieux, c’est cool, on a le droit de faire plein de trucs. Comme se masturber par exemple. Mais nous nous éloignons du sujet.

Page 53 : Roman-photo n’importe-quoi-tiste

Vous connaissez le principe du roman-photo : un cerveau (le mien), des images (l’internet), agitez vigoureusement, et vous obtenez rigoureusement n’importe quoi (n’importe quoi).

J’ai quand même mis un certain temps à trouver une police de charactère dont les « O » ressemblent à une parenthèse ouvrante accolée à une parenthèse fermante. Mais ça valait le coup. Je lol dans mon lol !

Dawson enkuler de rire

Le personnage principal de ce roman-photo est Xzibit. J’avoue que c’est un peu convenu comme choix, rapport au thème du mag et à l’histoire racontée. J’aurais aimé mettre mon ami sus-mentionné Douglas Hofstadter, qui fait bien plus gentilhomme et distingué, mais il y a assez peu d’images de lui dans le sus-mentionné internet.

Ce Douglas, il devrait se faire des auto-portraits, ça compléterait sa présence online. De plus, l’auto-portrait est un concept qui devrait l’amuser. Si il n’a pas le temps, il peut toujours demander à l’un de ses amis de lui faire son auto-portrait à sa place. Ah Ah Ah. l( l( l( lol )l )l )l

Azerty chaud, bépo de fleurs

Juste pour me la péter, je tiens à dire que ce texte a été intégralement tapé avec une disposition de touche dvorak-bépo.

Enfin, pour le moment, j’en chie plus que je ne me la pète. On reste dans la zone rectale, me direz-vous. À bientôt !

5 réponses à “Bonne Année 2013 !

  1. Les sources des images, avec le blabla déséquilibré.

    La dame déguisée en lapin
    http://cur.lv/3zvp4
    http ://xhamster.com/photos/view/218976-3034248.html#imgTop

    Cliquez-y sur le lien, car y’a d’autres photos d’elle. J’ai hésité à en mettre plusieurs, et pis non. Je dois rester juste et impartial dans l’attribution d’espace publicitaire pour femme ronde, dans cette prestigieuse vitrine qu’est mon blog. Je met parfois plusieurs fois la même femme. Mais il faut alors que les images proviennent de séries différentes. Et sinon, je n’ai pas le nom de cette joyeuse lapine. Elle gagne à être connue. Et sinon, elle est drôle, ma blague sur l’aile ou la cuisse du lapin ? Nan parce qu’un lapin n’a pas d’aile ni de cuisse. Attendez voir. Si. Non. Ah zut.

    Des anneaux de Möbius en train de baiser
    http://cur.lv/3zvp5
    http ://slodive.com/inspiration/28-memorable-double-infinity-symbol-designs/

    Le sous-titre que j’ai mis n’est pas forcément immédiatement compréhensible. Commencez par chercher « Règle 34 » dans l’internet. Voilà, ça va déjà mieux. Pour le reste, c’est une parodie de code java. Trop long à expliquer en détail, mais c’est pour dire que le symbole de l’infini respecte la règle 34. J’aurais préféré écrire une parodie de code en python, mais y’a pas le mot-clé « implements » dans ce superbe langage. On ne peut pas tout avoir.

    Image de la couverture du numéro 28 du magazine 42
    http://cur.lv/3zvp6
    http ://42lemag.fr/archive_n28.php

    Elle a été faite par notre imagier habituelle. Raah c’est lequel ? Je retrouve plus l’info dans le forum ! Et vu depuis mon ordinateur, tout les humains se ressemblent. Tant pis. Désolé. Donc voilà, c’est un 42 fait avec des 42.

    Affiche de la « Revanche Mécanique »
    http://cur.lv/3zvp7
    http ://olivelse.typepad.fr/olivelse/2010/05/la-revanche.html

    Bon je pige pas tout. En gros c’est un truc d’artiste, voilà. Concrètement je m’en tape. Il me fallait une image avec le mot « Revanche » dessus. Et pis c’est tout. Tiens ça me fait penser à une histoire de Sherlock Holmes où je sais plus qui, dans laquelle le meurtre initial était décoré d’une inscription en lettre de sang sur le mur (classique), et ça disait : « Rache », ce qui signifie « Vengeance » en allemand. Mais je me souviens plus du reste de l’histoire. Juste un morceau : Sherlock faisait le kakou en disant que le meurtrier avait les ongles de la main droite assez long. Et il l’avait remarqué grâce aux mini-traces de plâtre égratigné au dessus des traits du « Rache ». Ha ha super. Merci Sherlock. La prochaine fois que j’ais besoin de savoir qui a chié dans mon slip, je t’appelle.

    Le chien-coton-tige
    http://cur.lv/3zvp8
    http ://www.rogerebert.com/balder-and-dash/this-is-a-dog-1

    L’image n’a quand même absolument rien à voir avec ce que je raconte à ce moment là de l’article. Mais j’en avait besoin, pour séparer 2 gros morceaux de textes. Et puis ça repose les yeux du lecteur. En-revanche-par-contre, ça agresse son cerveau. À moins que ce soit l’inverse. C’est quand même bizarre un chien, quand on y pense. Mais celui-là, on a presque l’impression qu’il a conscience qu’il est super moche, par rapport aux autres chiens. Et que jamais de sa vie une chienne acceptera de baiser avec lui. Ça existe les poupées gonflables pour chien ? On doit pouvoir réutiliser une poupée gonflable pour humain zoophile. Ouais on va faire ça, c’est une bonne idée.

    Une chatte en fractale
    http://cur.lv/3zvp9
    http ://www .redbubble.com/people/devinedaydreams/works/3663727-you-sexy-thing-feminine-fractal-fantasy

    C’est peut-être pas une vraie image fractale, genre Mandelbrot, Julia ou autre. Mais c’est à ça que ça ressemble. Enfin là, ça ressemble bien plus à une chatte qu’à une fractale, et c’est ça qu’est chatte. J’ai sous-titré l’image « la création du monde », rapport au tableau éponyme de je-sais-plus-qui, qui représente donc, aussi, une chatte. Ouais parce que moi je suis cultivé. Je connais des tableaux fait avec de la vraie peinture et des vrais peintres-artistes torturés de le monde, qui rapportent des miyions de dollars, mais uniquement après leur mort, sinon c’est pas drôle. À ce sujet, faut pas que le dernier humain à mourir soit un peintre-artiste-torturé-blabla, sinon on reconnaîtra jamais son œuvre. Avouez que ce serait dommage.

    Dawson qui est « enkuler de rire »
    http://cur.lv/3zvpa
    http ://www .worldofmakles.com/dotclear/index.php/post/Stevostin-Tome-4,-Les-Rois-de-l-Arene-%3A-Episode-30#c29532

    Ouais youpi, « enkuler de rire ». Ça y est, nous les français, on a nos 3 meme internet et demi. Trop la fierté nationale. C’est bien, maintenant il faut en trouver d’autres. Sur ce blog par exemple. Pourquoi que moi, j’ai pas droit d’avoir mon meme à moi ? Je gagnerais plein d’ego. C’est trop injuste. À part ça, Dawson c’est vraiment pourrave comme série. Franchement, une série à propos d’un cinéaste, si ça c’est pas de la mise en abîme à la con, et qui a déjà été faite 1000 fois : une pièce de théâtre à propos d’une troupe de théâtre, un livre à propos d’un écrivain… Mes couilles ! Est-ce que moi je fais des jeux vidéos à propos d’un créateur de jeu vidéo ? Eh bien non ! D’ailleurs je fais pas vraiment de jeu vidéo. Enfin j’ai pas le temps. Mais j’essaie, je vous jure. Saleté de monde qui n’a pas encore l’Allocation Universelle.

  2. « Un ci fait, fait, fait, les petites marionnettes »
    (qui sont faites comme des mickeys)

    Merci beaucoup pour ce petit mot. C’est pas grave si tu n’as pas lu mon article. Je viens juste d’en publier un autre. Y’a plus qu’à le lire à la place.

  3. Pingback: Ah y est, j’ai rangé le bordel | Réchèr : le Grand Tout

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s