“Raffarin pète-burne” Memorial Day #4

Vive

la France !!

La gauche a gagné les récentes élections et c’est la fête, mais ce n’est pas de ça dont je vais vous écrire ici.

Le sujet de cet article, c’est ma petite commémoration personnelle de la perte de notre jour férié de la Pentecôte, qui nous a été honteusement volé par J’Empierre Raffarin. On a volé le temps des français, et surtout, on m’a volé mon temps à moi. Or, personne ne semble avoir réagi à cette acte barbare et hostile.

J’Empierre Raffarin lui-même est resté insensible à son propre acte. Il n’en éprouve aucune honte. Il est content, il se promène dans des rues de riches. À chacun de ses pas, son esclave personnel lui nettoie les chaussures : celui-ci les avale, les décape avec l’acide de son estomac, et les régurgite pil poil là où Raffachien pose le pied. Cet esclave fait tout cela gratuitement, puisque c’est un jour « férié mais non chômé ».

Travaille, mouton ! TRAVAILLE OU JE T’ÉTRANGLE !!!

Oh, et je n’ai pas l’impression que les personnes âgées se sentent mieux depuis l’instauration de cette « journée de solidarité », bien que les bénéfices leurs soient supposément destinés. Peut-être que si j’avais plus de temps libre, j’irais voir un membre de ma belle-famille qui est un vieux, pour lui apporter aide matérielle et réconfort. Peut-être pas.

Personne n’est en train de conspuer J’Empierre Raffarin pour le mal qu’il nous a fait, et qui se répète chaque année. Raffacrétin a depuis longtemps été jeté hors du gouvernement, à grand coup de pied mal léché au cul. Mais le peuple ne lui en veut pas. Le peuple travaille gratuitement et il est heureux.

C’est la raison pour laquelle cet article existe. Il ne s’agit rien de plus qu’une petite commémoration cafardeuse de ce que l’on m’a fait. Une petite crotte sur le web, qui n’intéresse que moi.

Voici les liens vers mes précédents Raffarin Pète-Burne Memoriaux Days :

  • Le second, où j’imagine un dialogue amusant entre moi et un Haut Responsable aux Affectations des Boulots de Glande, et où j’introduis l’idée de l’Allocation Universelle.
  • Le troisième, où je me réapproprie pour mon compte personnel la notion de « Devoir de mémoire ».

Pour cette 4ème édition, je vais faire revenir Madame Corinne Maier, mais pas tout de suite, ce sera la surprise finale.

Corinne Maier, et la vie.

De quoi allons-nous donc parler alors ?

Des bitcoins.

Je ne présente plus cette crypto-monnaie. Des tas de sites le font déjà, y compris mon précédent article. Nous allons plutôt nous intéresser à ce qu’en pense Rick Falkvinge, le premier mec du premier Parti Pirate, en [Suède | Norvège | Islande | Je ne sais plus quel pays froid avec du saumon et des ours blancs]

Pour diverses raisons idéologiques et pragmatiques, Monsieur Falkvinge a mis toutes ses économies dans les bitcoins. On s’en fout un peu, c’est pas nos économies à nous. Je m’en fout beaucoup, c’est pas mes économies à moi.

Notre cher ami Falky cimente ensemble les notions de crypto-monnaie et d’Allocation Universelle dans cet article de son blog personnel (http:// falkvinge.net/2011/05/19/the-information-policy-case-for-flat-tax-and-basic-income/).

Je vous propose ici une résumance à la serpe de son propos, sous forme d’une liste d’événements, car les gens aiment les listes.

Mastermind ? Falkvinge ?

  • Le bitcoin (ou une autre crypto-monnaie) va s’imposer de lui-même, non pas parce que les gens vont devenir des crypto-rebelles, mais parce que c’est bien plus pratique et bien moins coûteux que le système monétaire actuel proposé par les banques.
  • Comme c’est un crypto-truc, personne (y compris l’État) ne peut inspecter vos comptes. Si vous vous amusez à utiliser plusieurs adresses de paiement, on ne peut pas savoir combien vous gagnez par mois, on ne peut pas savoir combien vous possédez.
  • L’État ne peut plus prélever les impôts tel qu’il le fait actuellement, puisque vous pouvez très facilement ne pas déclarer vos revenus, et ne faire « que du black ».
  • Cependant, il sera toujours possible de taxer la consommation, sous forme de TVA. C’est facile à calculer et à percevoir, car les entreprises ne fraudent pas dessus. (J’ai pas exactement compris pourquoi, mais c’est ce que dit Falkouille). Il y aura donc une TVA avec un taux « carrément stratosphérique », mais aucun autre impôt.

Les anglais ne sont pas passés à l’euro, mais leur monnaie va disparaître comme toutes les autres. Lol !

  • Sauf que la TVA est vilaine, car elle pénalise énormément les pauvres, tandis que les riches la ressentent moins. Les riches, il leur restera toujours un gros tas de pognon, même après qu’ils se soient payés leur brouettée de caviar quotidienne, et même si le prix de ce caviar aura doublé à cause de la TVA.
  • Il faut donc aider les pauvres. Mais on ne peut pas les identifier de manière sûre et impartiale, pour les mêmes raisons que citées précédemment (impossible d’inspecter les comptes et les revenus).
  • Première possibilité : On décide de ne pas aider les pauvres. L’état ne donne aucune allocation, à personne. Les pauvres n’auront qu’à se débrouiller. Cependant, toute considération de morale mise à part, cette solution est dangereuse, car les pauvres finiront par s’énerver et foutre le bordel.
  • Seconde possibilité : on donne la même somme d’argent à tout le monde. Les pauvres deviennent un peu moins pauvres, juste ce qu’il faut pour acheter les produits vitaux. Les riches auront aussi cet argent, mais indirectement, ils « le rendront » via la TVA sur le caviar. (Et ils rendront même bien plus que ce qu’ils ont reçu).
  • Et hop ! C’est l’Allocation Universelle. Profit !

  • Tout cela va arriver dans une dizaine d’années à peine.

Je trouverais ça super que cet enchaînement de prophéties se réalise. Malheureusement, j’ai peur qu’il y ait beaucoup de raccourcis et d’approximations, qui rendent incertaines certaines de ces étapes. Si l’avenir révèle que je me trompe, je m’engage à m’excuser publiquement sur ce blog, et à me flageller pour avoir fait une phrase contenant consécutivement les mots « incertaines » et « certaines ».

Où veux-je en venir ?

Nul part. De toutes façons, j’ai envie de changer de sujet.

L’article de Rick Falkvinge contient un lien vers un autre de ces articles. (http:// falkvinge.net/2011/03/18/should-pirate-parties-include-the-swarm-economy/)

Il y explique des tas de choses : la décorrélation entre le caractère utile d’un travail et le revenu qu’on peut en tirer, comment que la swarm economy c’est cool, les trucs qui ne sont « ni de gauche ni de droite », etc.

Économie d’essaim : bon. Essaim de requin : mauvais.

Et surtout, il nous dit qu’il existe une proportion assez constante de personnes glandant au travail, et que ces personnes parviennent toujours à leur fins, quelles que soient les motivations et les barrières mises en travers de leur chemin. Ces « glandeurs professionnels » doivent être tenus éloignés du Monde du Travail, car ils lui font plus de mal que de bien. Rickou cite finalement le livre de Corinne Maier comme exemple de ce glandisme.

C’était juste ça que je voulais vous dire. Lorsqu’un étranger veut donner un exemple, le plus parfait, le plus épuré, le plus atomique, de propagande pour la Glande au Travail, il cite un livre français.

D’où :
« Vive la France »

Là, je met des images de femmes rondes françaises, pour l’esbroufe sociale.

La bouclé-bouclé : Corinne Maier, l’idole de mes jeunes et vieilles années, a été mentionnée, je peux la boucler.

Oh, et accessoirement, je vais peut-être me lancer dans la traduction de divers articles de ce Rick Fallait-pas-l-invitay. J’en ai envie, même si je suis pas forcément d’accord avec tout ce qu’il dit.

Je lui ai dit que j’étais interessé, faut juste que j’ai une réponse aux diverses sollicitations que j’ai envoyées par mail et par commentaire de blog.

J’aurais bien traduit les livres de Corinne Maier, mais ils sont déjà écrits en français.

Une réponse à ““Raffarin pète-burne” Memorial Day #4

  1. Raffarin et un agneau
    http://cur.lv/inx
    http: //www.lexpress.fr/diaporama/diapo-photo/actualite/politique/elu-au-salon-de-l-agriculture-un-metier-pas-toujours-facile_742481.html?p=13

    Le salon de l’agriculture. J’y suis jamais allé, mais il paraît qu’en fait, c’est le salon pour les parisiens qui connaissent rien à la campagne, et qui viennent voir des vaches géantes et des poulets à trois cuisses. Moi ça me fait bien marrer que les « élus » se sentent obligés d’y aller, pour pas fâcher les paysans et le patrimoine français. Mais bon, faut pas trop que je me moque, je viens d’écrire un article intitulé « Vive la France ». J’attends quand même avec une certaine impatience le Salon National de la Glande au Boulot, auquel nos « élus » se rendront avec tout le sérieux qui est dû à ce « sujet de société ».

    Le temps qui s’envole
    http://cur.lv/iny
    http: //rhconseilpme.blogs.com/rh/2011/11/elle-court-elle-court-la-retraite-.html

    J’ai déjà utilisé cette allégorie dans mon précédent Raffarin Pète-Burne Memorial Day (C’était un sablier qui s’envole). On ne change pas une allégorie qui gagne. Je vous invite vraiment à aller voir ce site. Il parle de l’allongement de l’âge de la retraite, encore une autre chose qu’on nous a volé, au profit de ce pantin qu’est « la crise ». Mais je ne vais pas m’étendre sur le sujet, ça mériterait un article entier de haine et de dégoût, je n’ai pas la place de tout déverser ici. Juste une dernière chose à propos de ce site : il contribue grandement à véhiculer le cliché comme quoi les DRH sont toutes des femmes, et toutes des bonnasses, avec le fantasme de working girl cochonne qui va avec. Je ne sais pas si c’est bon ou mauvais de véhiculer ce cliché, mais il existe.

    Corinne Maier, et la vie, donc
    http://cur.lv/inz
    http: //www.homme-moderne.org/images/films/pcarles/entrev/idlermaier.html

    J’ai cherché des photos d’elle sur notre ami à tous : l’internet. Il y en a un certain nombre. L’amusant, c’est que sur certaines elle est super jolie, et sur d’autres elle est super moche. On s’en fout, l’important dans cette femme, c’est son cerveau. J’ai lu son livre, je l’ai relu, j’ai beaucoup aimé. Mais je trouve qu’elle ne donne pas assez de conseils utiles pour bien réussir à glander au boulot. Il me faudrait des astuces un peu plus élaborés que le classique : « Ne sortez jamais dans le couloir sans un dossier à la main ». Surtout que dans le monde de l’informatique, les dossiers, bon… Je suis dans une entreprise que je juge normale. On me demande du travail, et si je ne le fais pas, je vais certainement me faire virer. Comment régler ce problème ? Je l’ignore. Que ferais Corinne Maier à ma place ? Comment elle s’en sortirait ?
    Et sinon le lien est cool. Elle y interviewe les auteurs du film « volem rien foutre al païs ».

    Château Falkenstein
    http://cur.lv/io0
    http: //www.lange.demon.co.uk/castle_falkenstein/published_material.html

    C’est un livre de jeu de rôles. Je le mentionne ici, juste parce que « Falkvinge », ça ressemble à « Falkenstein ». Si ça ne vous fait pas rire, moi, si. J’ai jamais joué à Château Falktruc, mais je me souviens d’une bande dessinée humoristique à son sujet, dans le magazine Casus Belli. Y’a le MJ, il dit : « c’est un jeu de rôles où y’a pas vraiment de règles ». Ses potes s’énervent et disent : « comment on va faire pour truander et nous faire des personnages de grosbill ? » À la fin, ça part en couille, et l’un des joueurs insulte Napoléon et lui décharge sa mitrailleuse à vapeur dans la gueule. Casus Belli, c’était quelque chose quand même. Je me demande si cette revue existe toujours. Les jeux de rôle me semblent moins à la mode, depuis que les médias ont arrêté leur bourrage de crâne sur le satanisme et la perversion de sale jeunes adolescents en mal de repère.

    Une main qui prend des billets d’argent anglais
    http://cur.lv/io1
    http:// www. inloughborough.com/news/000533/Council%20Tax%20in%20Leicestershire

    Je me demande quelles genres de personnes et quelles genres d’entreprise sont chargés de faire ce genre de photo. Ça me fait penser : on m’a dit à plusieurs reprises que j’avais des belles mains, des beaux doigts, et des beaux ongles « pleins ». J’apprécie beaucoup qu’on me complimente ainsi. Mais si je ne peux pas obtenir des avantages concrets (entendez : de l’argent) avec cet atout physique, je vois pas l’intérêt. Je profite donc de cette tribune qui m’est offerte pour lancer une annonce : si vous recherchez des « mannequins mains » homme, pour toutes sortes de photo, (catalogues de bague, gros plan de films pornos, …), je suis prêt à vous donner un « coup de main ». Hahaha.

    Gnomes et profit
    http://cur.lv/io2
    http:// harry.buttle.free.fr/?p=1722

    C’est une image du l’iiiimmmmeeennnse dessin animé South Park. L’épisode des gnomes voleurs de slips. Le site sur lequel j’ai trouvé cette image est un blog de lol-geek de bonne facture, qui raconte n’importe quoi à propos d’internet et des « réso-socio ». Le truc rigolo, c’est que dans les commentaires de cet article à propos des slips sociaux, on trouve une analyse très pertinente d’un certain 2goldfish, qui est aussi un lol-geek, tenancier du blog Boumbox, que je vous conseille aussi. Et donc, son commentaire est instructif, en plus d’être drôle. Il est à propos des sites financés par la pub. Je vous invite vraiment à cliquer sur le lien pour le consulter, ce qui permettra par ailleurs de me rapporter des bitcoin, grâce au lien publicitaire qui permet de me financer mes achats de slips. (La bouclé-bouclé).

    Shark Swarm
    http://cur.lv/io3
    http: //www.dreadcentral.com/reviews/shark-swarm-dvd

    Pour cette image, je dois parler des requins, qui sont juste derrière les dinosaures dans l’échelle internetienne de l’awesomeness. Je dois aussi parler de l’économie d’essaim. « Économie des seins ». Ça c’est fait. Donc les requins, c’est méchant. Et les films avec des requins dedans, c’est ridicule. Les dents de ta mère dans ton cul, super. Et ils en ont fait plusieurs. Sinon il y a les films de piranhas aussi. Tiens je me demande un truc, c’est à partir de combien de piranhas qu’un combat entre les piranhas et un requin tournerait en faveur des piranhas ? Peut-être un seul. Peut-être une infinité. Peut-être plusieurs infinités. Ah il faudrait faire des tests.

    Plein de jolies femmes rondes pour une élection de Miss Femme Ronde
    http://cur.lv/io4
    http: //www.ma-grande-taille.com/miss-black-france-comme-pour-miss-ronde-une-question-epineuse-de-visibilite-53400

    Ça c’est chouette. Je suis content que de telles élections existent. Je profite de cette tribune pour passer une annonce : si vous cherchez quelqu’un pour participer à un jury d’élections de Miss Ronde, je suis votre homme. J’ai une grande expérience derrière moi, je possède plusieurs dizaines de milliers (dizaines de milliers !!) d’images érotiques et pornographiques de femmes aux formes généreuses. Les habitués de ce blog le savent. Je pense donc être une personne adéquate pour un poste de « consultant beauté, formes, nichons et fesses ».
    Je me suis demandé pourquoi j’aimais les femmes rondes. J’ai fouillé le plus loin possible dans mes souvenirs d’enfance, ça a toujours été comme ça dans mon esprit. Je ne me souviens pas d’un moment de déclic que j’aurais eu, qui m’aurait fait dire : « C’est décidé, maintenant, je vais faire dans le potelé ! »

    Velvet D’Amour
    http://cur.lv/io5
    http: //blog.anticode.fr/a-la-une/rencontre-avec-velvet-damour-icone-ronde-et-photographe

    Je suppose que c’est pas son vrai nom, mais c’est quand même un chouette nom. Elle est vraiment chouette cette femme. C’est une mannequin-actrice-photographe-plein-d-autres-trucs. Elle est passé dans « la Ferme Célébrités », mais on s’en branle un peu (personnellement j’en branle beaucoup, dans mes toilettes, en pensant à son corps). Velvet a également joué dans le film « Avida », que j’ai pas vu, mais je reconnais que j’ai déconné sur ce point. Là où j’ai non-déconné, tout en déconnant sur un autre plan, c’est que ce film a été présenté au festival du film Grolandais, il y a quelques années de ça. Et moi j’y étais à ce festival. À Quend-Plage-les-Pins. Et je l’ai croisé, cette magnifique Velvet. Mais je savais pas du tout qui c’était à l’époque. Et comme j’étais bien imbibé de bière, je suis allé la voir et je lui ai dit que je la trouvais super jolie. Et elle m’a répondu que c’est cool, que elle a joué dans un film, et j’ai oublié la suite car j’étais quand même bien bourré. J’ai eu un peu l’air bête, car je croyais pouvoir draguer une fille normale, peut-être même un peu timide, rapport à la pression sociale qu’elle aurait subie à cause de son corps. Et en fait non. Mais c’était pas grave que j’avais eu l’air bête, car quand je suis bourré, je suis totalement immunisé contre ce genre de détail. Bref, Velvet D’Amour est super belle, et j’ai pas failli me la taper, mais j’ai essayé. Rien que ça c’est la classe.

    Edit 2013-10-30 : Le lien de Velvet d’Amour est mort. Je n’arrive pas à le ressuciter avec webarchive, et je n’arrive pas à trouver d’autres sites où il y aurait la même image. La source a donc disparu, je suis désolé. Et je suis également personnellement un peu embêté, car ce site : blog.anticode.fr, il était vraiment sympa. J’y connais rien aux fringues et à la mode, mais là ça parlait de fringues-mode avec des femmes rondes, alors c’était chouette. Tant pis, en route vers de nouvelles aventures, avec une petite larmiche à l’œil.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s