Magazine 42 numéro 33 : pro-crasse-thym-nation

Je suis désolé.

Vous ne savez pas encore pourquoi, mais pour me faire pardonner, voici déjà une jolie image.

Huge-Ass-BBW-Secret-BTS_02

Or donc, je suis désolé, rapport au thème du dernier magazine 42 (http:// 42lemag.fr/).

Il était vraiment génial. C’était du sur-mesure pour moi, qui peste toujours de ne pas avoir assez de temps pour faire ce que je veux, qui souffre de ne pas pouvoir concrétiser toutes les choses bizarres qui sautillent dans ma tête, qui vilipende la réalité et le monde du Travail chronogâcheur, qui promet toujours moults articles dans ce blog pour les faire ensuite avec 6 mois de retard voire jamais.

Ce thème, c’était la procrastination. Une occasion rêvée de compiler, structurer et argumenter en un bel article, tout ce que je raconte en boucle dans ce blog depuis qu’il existe.

magazine 42 couverture du numéro 33

gaston lagaffe tortues 07_1024x7681

Eh bien je ne l’ai pas fait. Devinez pourquoi ? Parce que je n’ai pas réussi à trouver le temps de le faire. Superbe ironie n’est-ce pas ? Ne pas avoir écrit d’article sur la procrastination parce qu’on l’a trop souvent remis au lendemain. Ah Ah Ah.

Je suis obligé d’être re-désolé pour ce trait d’humour un peu téléphoné. Procrastiner une action relative à la procrastination, c’est une blague digne de Bibi Laberlue. D’ailleurs, par convention, vous la trouverez dans l’édito et la couverture du magazine. Tagadzim !

J’aime bien m’auto-flageller, pour qu’ensuite les gens puissent me plaindre et me dire que « non, c’est pas grave, c’est pas de ta faute ».

De plus, pour cette fois, c’est vraiment pas de ma faute. J’ai gaspillé une bonne partie de mon temps libre des 15 dernières semaines à coder, de chez moi, une application hyper poussée de détection de similitudes entre coordonnées karmagraphiques. Ça m’a bien fait chier parce que c’est pour mon boulot. D’un autre côté, ça m’a vraiment intéressé de le faire. C’est de l’algorithmique pur. Le tout en python, évidemment.

coord-karmagraphie

Malgré tout…

… j’ai pas fait que procrastiner de tout mon temps libre. Je suis parvenu à réaliser deux petites mignardises pour ce numéro 33. Les voici.

Page 29 : jeu moisi. Le diagramme de Glandtt.

Le nom est transformé par besoin de lol, mais en vrai ça s’appelle « diagramme de Gantt ». Il s’agit d’un truc idiot qu’on apprend à l’école de n’ingénieurs, et qui est également présent dans les supers logiciels de gestion de projet. (Wouhou ! « Gestion de projet », rien que de le dire, je bande). Ça permet de savoir dans quel ordre effectuer des actions, lesquelles peuvent être parallélisées, à quel moment on a besoin d’une ressource particulière, etc.

Bien évidemment, on part du principe que le temps de réalisation de chaque tâche a été correctement estimé. Or, c’est ce qui est le plus difficile à faire. Personne ne le dit, ni à l’école, ni ailleurs (seul Douglas Hofstadter l’a compris, se référer à sa loi récursive). Par conséquent, ces pauvres gentils petits dessins plein de cases et de flèches tombent lamentablement et systématiquement à l’eau. Mais les supers chefs de projet continuent d’y croire, c’est beau.

Le jeu moisi que j’ai fait est donc un diagramme de ce type, sauf qu’il sert à organiser de la glande, au lieu de du Travail. Y’a qu’à ça que ça peut réellement servir. Organiser la glande, c’est quelque chose de vraiment utile. Il m’a donc semblé important de faire une initiation à ces diagrammes, sous forme de jeu.

Work. You are doing it wrong.

« Work » : you are doing it wrong.

Gantt est-ce qu'on mange ?

Gantt est-ce qu’on mange ?

Page 60 : roman-photo. Pinocchio touche du bois.

Pas plus, pas moins de débilité que dans mes romans-photos précédents. Il n’y a pas vraiment de message sous-jacent, à part l’habituel : « travailler, ça sert à rien et ça va vous tuer », que je rabâche ici et ailleurs, encore et encore.

En fait, si, il y a un message sous-jacent. J’ai dit que y’en avait pas pour donner un effet de surprise.

L’histoire de Pinocchio est une métaphore de l’enfant devenant adulte grâce à l’apprentissage et la découverte du monde. Eh bien moi, ce que j’ai voulu dire, c’est que devenir adulte c’est pas si cool, et que retomber en enfance, c’est un plan de carrière envisageable. D’ailleurs y’a plein de vieux qui le font, ce qui prouve bien que c’est un aboutissement de vie professionnelle cohérent et possible.

Voilà. Et sinon, je tiens à dire que trouver des images de Pinocchio sur internet, c’est facile, mais des images de Pinocchio en vrai petit garçon, c’est une autre paire de bretzels. Ah ça, pour montrer des chats qui s’enculent à la chaîne, internet, il est là. Mais dès qu’on veut quelque chose d’un peu plus subtil et spécifique, y’a plus personne. Feignasse d’internet.

Pinocchio  Bite en bois. C'est quoi l'adjectif pour un rapprochement facile à faire mais qu'on s'en voudrait de ne pas faire ?

Pinocchio – Bite en bois. C’est quoi l’adjectif pour un rapprochement facile à faire, mais qu’on s’en voudrait de ne pas avoir fait ?

D'aucun pensent que devenir adulte doit passer par une étape de ce genre. Je vous laisse juge.

D’aucuns pensent que devenir adulte doit passer par une étape de ce genre. À vous de décider.

Et c’est tout. Dans ce numéro 42-33, je n’ai même pas écrit de vrai article avec du texte. Sur ce, je vais me cuisiner une bière au micro-ondes. Quelqu’un en veut une ?

12 réponses à “Magazine 42 numéro 33 : pro-crasse-thym-nation

  1. Source des images.

    La dame ronde
    http://cur.lv/aofk
    http ://cjwrightxxx.com/TGP/BBW_Secret_BTS_Ass/index.html

    En regardant le titre de la page, on pourrait croire que c’est des images secrètes d’une femme ronde qui paye ses fesses. Parce que, genre, vous voyez, ce serait la fille cachée de quelqu’un d’important, genre Georges Bush. Et comme personne ne doit savoir que c’est elle, ni même qu’elle existe, eh bien les images sont secrètes. Et moi, fin limier de l’internet, j’aurais découvert le poteau rose. (Enfin là, le poteau rose, c’est surtout moi qui l’ai dans le pantalon après avoir vu ces fesses). Bon, eh bien en vérité, ce sont des images pas secrètes du tout d’une femme qui s’appelle « Secret ». Voilà. C’est certainement son vrai nom.

    La couverture du numéro 33 du magazine 42
    http://cur.lv/4wt08
    http:// 42lemag.fr/archive_n33.php

    Elle est faite par Zedig, comme d’habzitude. Y’a des bites, une nana avec des nichons dans un jeu vidéo. Hey internet ! jeu vidéo = sexiste ??? Et là, boum ! l’internet implose. Enfin, d’autres gens ont déjà dit ça ici et là. Mais donc la couverture elle est bien, et y’a un pot de [space]-yaourt renversé sur le bureau, c’est encore plus bien.

    Gaston Lagaffe
    http://cur.lv/4wt09
    http:// www. 01-fond-ecran.com/gaston-lagaffe-61596-fond-ecran.html

    Edit 2013-11-2 : lien mort, je l’ai changé, le texte ci-dessous n’a plus rien à voir, comme d’hab’.

    C’est le blog d’un mec qui raconte plein de trucs, comme il y en a plein de par l’internet. Mais y’a pas de page principale de présentation du mec, du coup on sait pas qui c’est. Quand je tombe sur un blog qui me semble intéressant, je cherche toujours la « page d’introduction », qui raconte en quelques mots qui est l’auteur, quel est ce blog, et pourquoi. Quand y’en a pas, ça m’embête toujours un peu. À part ça, cette image représente Gaston Lagaffe : épicurien, flemmard, foisonnant d’idées. Je l’aime beaucoup et j’aimerais bien être un peu plus comme lui. Je suis sûr qu’il aurait été pour l’Allocation Universelle, si il avait été une personne réelle et pas juste un personnage de bande dessinée. « L’esprit Gaston », comme disait le professeur Boulet, éminent blogologue.

    Un nuage de coordonnées colorées
    http://cur.lv/aoq4
    http ://images.math.cnrs.fr/Trouver-la-geometrie-dans-une.html

    Une image provenant de mes amis chercheurs du CNRS. (Je rappelle que je suis moi même chercheur en free-lance, au CNRS et ailleurs). Ça ne colle pas tout à fait avec mes applications de karmagraphie que je fais à mon boulot, mais je peux pas mettre mieux. Le domaine de la karmagraphie est ultra-confidentiel et ultra-« secret », et là, c’est pas juste le vrai prénom d’une femme ronde. Donc je ne peux rien vous révéler de plus. « JE SAIS DES CHOSES ». (citation piquée dans un vieux, un très vieux (barré) rock n’roll (/barré) joystick. Ouais, on est barré, on est trop des oufs, youpi ! Bon ou est passé l’alcool ?

    Un vrai diagramme de Gantt
    http://cur.lv/aom0
    http ://www .targetprocess.com/blog/2011/03/visual-project-management.html

    Nan sérieusement, ça a vraiment l’air de servir à rien ce truc. En fait, je me suis toujours demandé en quoi consiste le métier de « gestion de projet ». C’est même pas que je trouve ça inutile, si ça se trouve, c’est utile, mais je le sais pas. C’est juste que je ne sais pas ce que c’est. J’ai eu des chefs qui géraient des trucs, en général ils faisaient tout à l’arrache et ils étaient stupide (surtout Germaine-Germaine). Mais ça ne me dit pas ce que c’est que de « gérer un projet ». Personnellement, je me gère tout seul ma liste de tâche à mon stupide boulot. Et je me suis rendu compte, récemment, que la meilleure modélisation du travail restant à faire ne devait pas être sous forme d’une liste, mais d’une arborescence. J’essayerais de faire un article là-dessus à l’occasion. (Encore un truc que je vais procrastiner comme un gros sac).

    Photo de l’inventeur des diagramme de Gantt
    http://cur.lv/aofm
    https ://yourvirtualthinker.wordpress.com/2012/11/22/managing-projects-with-basecamp/

    Il s’appelle donc Monsieur Gantt, une fois n’est pas coutume. Le truc rigolo, c’est que son prénom c’est Henry. Est-ce que lorsqu’il avait répondu à la question « Gantt est-ce qu’on mange », Henry Gantt mangeait de l’origan, et faisait des origamis ? Ce serait intéressant de savoir. Ça me fait penser à une chanson de techno espagnolo-latine, avec au début une nana qui dit « espe kli ubi morekana morekana, aïe wana tou be torr ! ». Enfin quelque chose comme ça. Henry Gantt… J’en rie engore.

    Une bite en bois
    http://cur.lv/aofo
    http ://www .onlinetri.com/phpBB2/viewtopic.php?f=3&t=46196&start=825#p831003

    Ça me rappelle le joyeux événement étudiant du week-end à l’UTBM, organisé en 2002. Il y avait un atelier argile. J’avais sculpté une magnifique bite, je m’étais appliqué. Sauf pour les poils de couille, je ne savais pas comment les faire alors j’ai planté des bouts de branche à l’arrache. Bref. À la fin, j’étais quand même assez fier de mon œuvre. Et pour couronner le tout, je suis allé l’offrir au groupe de musique qui jouait ce soir là. Et quand ils ont joué, ils ont montré la bite en annonçant « Merci à Réchèr pour son cadeau ! » (Enfin ça je m’en souvient pas parce que j’étais bourré, on me l’a raconté après). C’était vraiment des souvenirs excellents, ce week-end en particulier, et toute ma vie étudiante à l’UTBM en général. Maintenant c’est un peu loin tout ça, et mon âme est devenue noire, mais ce n’est pas grave. Je ne dois pas oublier toutes ces belles choses.

    Melonie Rose
    http://cur.lv/aofp
    http ://hugeafricanjuggs.com/choco-melons/two-huge-african-juggs-women-april-and-melonie-rose-in-hot-threesome-bbw-orgy/

    L’une des premières BBW sur laquelle je suis tombé lors de mes recherches documentaires. C’est vous dire si ça date (plus de 10 ans). Au début du monde et de l’internet, l’offre d’images pornographiques n’était pas si foisonnante que ça, du moins pour des catégories un peu spécialisées telles que les femmes rondes. Alors je cherchais des images d’elle partout. Sur son site web officiel, il y avait une pseudo-interview dans laquelle elle donnait la taille de ses aréoles, et elle ajoutait qu’elles étaient hyper sensibles, même que lorsqu’elle osait se promener dans la rue sans soutien-gorge, elle avait des mini-orgasmes à chacun de ses pas, avec le tissu qui frottait. Bon, c’est certainement faux, mais c’est toujours amusant de fantasmer sur des histoires de ce genre. La fille, elle s’avance vers toi d’un pas décidé et rebondissant, elle devient de plus en plus chaude au fur et à mesure qu’elle marche. Elle te lance une œillade à faire tomber par terre un truc qui tombe difficilement par terre, et là tout devient un monde magique plein de fleurs et de cyprine, et toi tu nages dedans et c’est super.

  2. une remarque importante, je crois qu’on dit le pot aux roses, rien à voir avec un copain socialiste (ah ah blague), c’est peut-être une histoire de clefs, j’en sais fichtre rien.

  3. Oui je sais, mais là, j’ai fait exprès de l’écrire n’importe comment pour pouvoir faire un jeu de mot pour ajouter du lol à mon commentaire de sourcing d’images.

    Le jeu de mot du « poteau rose » dans le sens « ami socialiste » est fortement lol également.

    Par contre, j’ai pas compris le rapport avec des clés. D’autre part, je me permet de signaler que plus personne n’écrit ce mot avec l’orthographe « clef ». Palsambleu ! Que ne voilà pas une graphie toute droit sortie du 16ème siècle. Que trépasse si je faiblis, etc…

  4. Et bien parce qu on peut cacher ses CLEFS dessous parbleu, du coup si tu le decouvres, tu peux rentrer chez le gen. (ah mon correcteur d orthographe me signale que gen au singulier est invalide, mettons ça sur le compte de windows, forcé c windows (phone 98 en puce)).Quant à l’ ortographe, ça fait longtemps que j’ emmerde l académie française (cp), je ne vais pas me forcer à utiliser une…rénovation, les DEUX sont acceptées et permettent donc de savoir si on vote raffarin ou EELV. Je ne saurais trop te conseiller d utiliser clef si tu veux continuer d honnorer chaque
    année la mémoire de cet éminent dirigeant.

  5. Ouahou. Désolé pour mon retard de réponse. Mais ta prose est un peu foisonnante.

    Je ne suis pas sûr d’avoir compris qui, de Raffarin ou d’EELV, utilise clef, et qui d’EELV ou de Raffarin, utilise clé. Tu dois déjà être au courant, mais j’honore effectivement chaque année la mémoire de Raffarin (je te renvoie à ma série d’article intitulé « Raffarin pète-burne Memorial Day ».

    Mais je dois reconnaître que « clef » a son charme. Dans le jeu vidéo Maniac Mansion, qui n’est pas si vieux que ça, toutes les clefs s’appelaient « clef ». clef rouillée, clef jaune, clef lumineuse, … Il n’y avait pas de pot au roses, mais un inévitable paillasson. Une petite mélancolie m’envahit lorsque je repense à ce jeu.

    À une prochaine, brave gen !

  6. arf pas grave, même si j’attendais jour et nuit ta réponse l’oeil humide et craintif, pourquoi craintif? La peur de ne pas avoir été suffisamment drole sur ce blog pour que tu daignes répondre, heureusement mes attentes sociales ont été comblées, je vais enfin pouvoir dormir.\[ sauf si je mate du porno anaglyph, \(tu connais? c’est uber « dirty geek », un peu comme les giclées de sperme dans un article de programmation \) \] .

  7. Coucou !

    Ça fait presque un an que ce commentaire est resté sans réponse. Désolé, je manque à plein de mes devoirs. (Les devoirs, quel trucs stupides, ça me faisaient vraiment chier quand j’étais à l’école).

    Bref, je te réponds maintenant, tant pis si tu ne verras jamais cette réponse.

    T’inquiète, tu est drôle sur ce blog. (À vrai dire, tu est l’un des rares qui commentent régulièrement, alors tu est forcément drôle).

    Je viens de regarder des images de porn anaglyph, c’est vraiment une idée géniale. Mais je n’ai pas les lunettes qu’il faut, alors je me contente d’imaginer que c’est en 3D. Ce que je faisait déjà avec des images et des vidéos pas anaglyphées. Mince alors, ce que je dis n’a pas trop de sens. Le sens, c’est important dans la 3D.

    À la prochaine !

  8. heureusement que l’informatique nous permet d’être informé des trucs hyper importants, comme les notifications de réponses aux commentaires, et également de griller le fait que je suis comme un con à répondre sur un blog un vendredi soir…(penser à mettre une option « réponse en différé », avec l’heure à choisir, ce serait l’anonymat parfait avec TOR en plus (j’ai vu envoyé spécial ah ah), ce serait aussi l’alibi parfait).
    Il y a deux semaines j’ai essayé de me refabriqué des lunettes anaglyph un peu plus solides que les bouts de carton mou que ciel et espace m’ont laché. J’imaginais déjà des rayban bleu et rouges magnifiques. Ca fait longtemps que je n’ai pas bricolé à l’évidence, J’ai passé toute une après midi à chercher un plastique assez rigide et transparent bien rouge et un bien bleu. le rouge je l’ai pris sur une bouteille de badoit rouge. Mauvaise idée, le rouge n’est pas assez rouge et surtout la quasi totalité du plastique est micro texturé exprès pour que ça ne soit pas vraiment net quand tu te fais des lunettes. Pour le bleu j’en ai encore plus chié, j’ai pris un flacon de parfum alimentaire d’orange (trouve pu le nom), qui du coup est trop bleu (un bleu violet). Bref au final j’ai collé mes vieux bouts de plastiques mous ESA de mes cartons mous ESA sur des vieilles montures (rayban/gucci), mais après je me suis aperçu que 1) mes films anaglyph sont tous pourris. 2) que je regarde orange is the new black en ce moment, pas en 3D 3) que j’ai inversé les verres, ce qui ne pose pas de problème pour les sbs (mes vrais films genre avataré), mais plus pour les porns anaglyphs natifs.
    J’ai eu une idée de génie, je vais inverser l’image, je pense que vlc doit avoir ça dans ses options. Mais j’ai peur de trahir l’oeuvre originale en en regardant une transformée. Je t’assure que regarder du porn anaglyph est un truc de vieux garçon complet, on ne boude pas son plaisir.
    Et c’est vrai je suis un peu le seul, peut-être à cause du revenu de base, ce qui me fait penser que je n’ai pas encore donné pour la campagne de promotion, ce qui est une honte. Qu’est ce que tu vois comme fréquentation sur ton blog?

  9. Ah au fait tu as vu le taux de change du bitcoin actuellement? Est-ce que tu es rémunéré avec un tarif en bitcoin fixe? si oui dis le moi, je cliquerai comme un fou sur tes images. le bitcoin s’est échangé à 900$ pour retomber un peu, mais ça fait une progression de malade… il y a l’histoire d’un type qui a investit 100$ il y a quelques temps et qui valent maintenant 200 000$

  10. Ouahou, une réponse spatio-temporelle qui arrive immédiatement après une réponse d’un an de retard, Je suis impressionné.

    Pour le porn anaglyph, il est clair qu’une inversion risque de dénaturer l’œuvre. Imagine, un personnage du film dit « Oh oui, oh oui, fourre-moi ton bras gauche dans le vagin », et là, l’autre personnage lui met le bras droit. Ça peut perturber.

    À part ça, on dit « un après-midi », et non pas « une après-midi ». Muriel Robin a fait un sketch entier là-dessus. Tu ne tiens pas à ce que j’exécute un rituel d’invocation de Muriel Robin, n’est-ce pas ?

    Ne t’en fais pas pour la campagne de promotion. Je t’avoue que je n’ai pas eu le temps de donner moi non plus. Je l’ai vu un peu tard, et elle est maintenant terminée. Le plus important c’est d’en parler autour de toi, car il y a certainement encore plein de gens de ton entourage qui ne sont même pas au courant de l’existence de cette idée.

    Pour les bitcoins, la rémunération de mes pubs est soumise aux lois de l’offre et de la demande, tout simplement. Si beaucoup d’annonceurs apportent beaucoup de sous, j’en gagne beaucoup. Sinon, j’en gagne pas beaucoup. À mon avis, mon niveau de rémunération publicitaire va baisser du fait de l’augmentation des bitcoins, mais c’est pas grave.

    En parlant de ça, j’ai vu l’augmentation de malade, eh bien c’est une augmentation de malade !! Je ne sais pas du tout d’où ça vient, si ça va rebaisser d’un coup juste après, si ça va stagner, … Aucune idée. Mais je suis bien content !

    À+

  11. Et bien c’est pas que je veuille avoir raison mais les deux se disent, dixit mon dico.
    « après-midi masculin ou féminin (l’usage hésite) »
    mais c’est vrai que
    « L’Académie française recommande le genre masculin, plus conforme à la composition du mot. En France, cependant, ainsi que dans le parler populaire canadien, le genre féminin se rencontre aussi. Son utilisation est également relativement fréquente en Belgique et en Suisse. »
    C’est wiktionnaire mais mon Larousse est d’accord.
    Pour les bitcoins je peux t’expliquer un peu, étant au chomage j’ai claqué tout mon argent en bourse, donc je me suis renseigné sur les mécanismes, le problème étant que j’ai été suffisamment renseigné après avoir dépensé mes sous.
    Il y a plusieurs effets, les effets récents sont l’arrivé d’un « distributeur de bitcoins », la suggestion que l’état américain pourrait utiliser bitcoin (je ne sais comment ni pourquoi), et les annonces d’officiels chinois qui disent également être intéressés. Il y a aussi qu’on en parle de plus en plus dans la littérature financière, et les bruits de couloirs augmentent les spéculations. le tout étant très certainement plus ou moins orchestré, cad que je pense que les officiels en questions ont peut-être acheté des bitcoins il y a quelques temps, soit pour eux, soit pour l’état/ les états. Sur le fond et le plus long terme, tant qu’on trouve des usages à bitcoins et que c’est utilisé, la base monétaire fixe impose que la monnaie s’évalue dans le temps. Tout simplement parce qu’il y a constamment création de richesse, or si il n’y a pas de contrepartie à la création de richesse dans la monnaie en circulation, la monnaie doit s’évaluer puisqu’elle permet de fixer le prix de toutes les richesses (et du travail) dans le système. Pour l’instant le bitcoin est encore créé/émis. Mais lorsqu’il ne le sera plus c’est à dire quand ils seront arrivés à leurs 24 millions de bitcoins émis, alors la base monétaire sera totalement fixe. Donc ca n’est pas forcément maintenant qu’il faut convertir, car ça peut encore monter énormément. A mon humble avis, si on ne la divise pas en centième et millième etc (mais ça doit déjà être le cas), elle ne trouvera plus d’utilisation et périra. Attention à ce que ça ne soit pas juste une mode idiote, mais si ça perdure c’est le jackpot assuré, il faut les conserver.
    Pour le revenu de vie, c’est plus compliqué car comme je suis au chomage, si j’en parle, les gens se disent simplement que je veux récupérer des sous et que je suis un feignant. si je dis que c’est une idée structurée ça ne passe pas. J’en avais parlé avec mon chef de labo il y a 2 ans, et il faut voir que l’idéal socialiste (ou communiste) c’est l’émancipation par le travail, pas forcément la redistribution des richesses. ca changera peut-etre avec notre génération qui s’aperçoit de plus en plus que le boulot est fait par des robots. Et qu’en plus on le fait juste pour l’argent, et non plus pour la fonction, ce qui est triste. Personnellement je pense que ça n’est qu’une étape, j’ai d’autres suggestions concernant la bonne gestion des richesses, mais on en discutera peut-être plus tard.
    Ah tiens tu ne sais pas craquer un compte hotmail par hasard? j’ai nettoyé mon historique de navigation ainsi que mes mots de passe enregistrés. Ils ont une sécurité chez crosoft et si jamais tu as perdu l’adresse de récupération, t’es de la merde. Il y a un dernier recours à base de nom et d’adresse enregistré, mais j’ai du écrire monsieur ducon lajoie habitant à dans ton cul (encore une fois) et je ne me souviens de rien, donc bad.
    A plus.

  12. Et hop, presque pas trop en retard pour te répondre !

    Alors, vite fait comme ça :

    Le maximum des bitcoins, c’est 21 millions, et pas 24. Mais bon c’est un détail. L’important est de savoir que y’a un max.

    Il faut effectivement que le bitcoin soit très beaucoup divisible. Actuellement, l’unité la plus petite est le satoshi (Du même nom que son créateur). 1 satoshi = 1 cent-millionième de bitcoin. Je sais pas pourquoi ils ont utilisé une valeur qui ne tombe pas complètement juste. Moi j’aurais choisi, soit un milliardième, soit un millionième. Mais bon, ils font ce qu’ils veulent.

    En théorie, le bitcoin est divisible à l’infini. Mais pour pouvoir s’échanger des valeurs plus petites qu’un satoshi, il faudrait mettre à jour les logiciels bitcoins actuellement utilisés. (Je ne sais pas si il faut tous les mettre à jour, ou seulement ceux qui veulent s’échanger des valeurs plus petites. Le jour où ça devrai être effectué, ça risque d’être un petit peu le bordel quand même, mais on en est pas là).

    L’émancipation par le travail. Oui, moi je veux bien. Mais le revenu de base n’est pas là pour répondre à cette question. Il est là pour dissocier explicitement la notion de travail et d’emploi. (Là, j’écris un truc dont je ne connais pas exactement la signification, mais je l’ai lu quelque part, et j’ai trouvé que la formulation était classe).

    Désolé pour ton compte hotmail. Je ne saurais pas comment faire. Personnellement, tous mes mots de passe sont dans un fichier TrueCrypt. Dans le pire des cas, le seul mot de passe que je dois être capable de retenir, c’est celui du fichier TrueCrypt lui-même.

    À peluche !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s