Kawax : mon appel à devenir un martyr de Candy Crush.

Historique

Il y a quelques années, après avoir terminé Blarg, je m’étais lancé dans la réalisation de Kawax. Un jeu vidéo, non pas de type match-3, mais de type « match sum(x) ».

Puis j’ai abandonné son développement pour un faisceau de raisons : le fameux « quotidien » dont on nous rebat les oreilles, le fait de m’être fait jeté comme un malpropre de ma mission d’ouvrier-codeur, le fait d’avoir jeté comme une malpropre la boîte à viande d’informaticien qui m’employait à cette époque, le code du jeu qui commençait à devenir un peu bordélique, etc.

Disgression : je continue de penser que dans l’ensemble, je code pas trop comme une porcasse, mais parallèlement, j’apprends d’autres techniques, ce qui me permet de me rendre compte que ce que j’ai fait dans le passé n’est pas toujours génial.

Ce n’est pas le premier projet que j’abandonne, et sûrement pas le dernier. Mon disque dur est rempli de petits avortons que j’ai désiré, rêvé, chéri et élevé pendant un certain temps, pour ensuite les laisser se refroidir et se figer tel des petits enfants trisomiques malformés qui auraient atterris chez les Courjault.

Bbabord

Seulement voilà, Kawax, j’y avais passé un certain temps (6 ou 7 mois), et le principe du jeu est relativement original. Ça m’embêtait de voir tout ce Travail non rentabilisé et ne me procurant pas la récompense de flattage d’ego que j’espérais au départ.

Juste pour voir, j’ai ressorti ce petit avorton de création de son congélateur. Il était bien mal en point. Si je l’avais lâché en l’état dans la nature difficile et impitoyable des œuvres vidéoludiques indépendantes, il n’aurait pas tenu 10 secondes, et aurait probablement fini asphyxié entre deux poubelles suite à une insuffisance pulmonaire, des vautours lui dévorant joyeusement les joues et les cuisses.

Alors je l’ai repris en main, je lui ai consacré un peu de mon temps et de mon amour, j’ai vissé des petites roulettes à la place de ses pieds atrophiés, et j’ai scotché quelques bouts de métal pointus à ses gencives. Ainsi, il pourra ramper avec ces substituts de dents, se défendre contre les vautours et espérer rester vivant plus d’une minute dans le monde extérieur.

Photo de la boîte de jeu, même si c'est un objet qu'existe pas.

Photo de la boîte de jeu, même si elle n’existe pas.

Récupérer le jeu

Je l’ai enregistré sur le site IndieDb. Vous pouvez télécharger l’exécutable Windows ici : http://www.indiedb.com/games/kawax/downloads/kawax-v01-for-pc

Et l’exécutable Mac OSX ici : http://www.indiedb.com/games/kawax/downloads/kawax-v01-for-mac

L’installation est assez simple : télécharger, décompresser le fichier, double-cliquer sur l’exécutable.

Lorsque le menu principal du jeu s’ouvre, appuyez sur la touche « 1 » pour démarrer le tutoriel.

Screenshot du tutoriel. C'est beau hein ?

Screenshot du tutoriel. C’est beau n’est-ce pas ?

Il n’est pas possible de revenir au menu principal après qu’une partie soit commencée. Pour tester un autre mode, il faut arrêter et relancer le jeu. Veuillez nous excuser pour ce désagrément.

J’ai mis tout le code source, les ressources graphiques, les sons, etc. sur mon github : https://github.com/darkrecher/Kawax

Le repository comporte une grosse doc de conception, décrivant comment j’ai structuré le code. Car même s’il est un peu bordélique, au moins, tout est décrit.

Je vous ai également fait cadeau d’un brouillon, regroupant les idées que je voulais mettre dans le jeu. J’avais imaginé une bonne quantité de variantes, d’objets, de super-pouvoirs, … N’hésitez pas à vous servir.

screenshot_indiedb_02

Ce que vous pourriez faire pour être gentils

Comme vous le savez, je suis constamment en recherche de flattage d’ego, voire de dons en brouzoufs. Je serais donc très heureux que vous fassiez une ou plusieurs des gentilles actions suivantes :

  • De base : télécharger et essayer le jeu.
  • Mettre une étoile sur mon repository github
  • Donner une note au jeu sur IndieDb. Même une pourrie, ce sera déjà ça. Pour l’instant, il n’y a aucune note.
  • Flattrer :

Bouton Flattr pour mon jeu Kawax

  • Me filer des bitcoins, ou une autre crypto-monnaie :
    • Bitcoin (BTC) : 12wF4PWLeVAoaU1ozD1cnQprSiKr6dYW1G
    • Litecoin (LTC) : LQfceQahHPwXS9ByKF8NtdT4TJeQoDWTaF
    • Dogecoin (Ð) : DKQUVP7on5K6stnLffKp3mHJor3nzYTLnS
    • Next (NXT) : 12693681966999686910

 

Cette dame boit du café, donc elle joue à Kawax.

Cette dame boit du café, donc elle joue à Kawax.

Et le rapport avec Candy Crush ?

Vous avez inévitablement entendu parler du jeu vidéo « Candy Crush Saga ». Ce que vous savez peut-être moins, c’est que King, la société éditrice de ce jeu, passe régulièrement pour une salope géante du patent trolling. Ses dirigeants sont suffisamment blindés contre l’auto-dérision et la prise de recul pour être capables de jouer sur les deux tableaux de la lame à double-tranchant du patent trolling :

C’est d’autant plus amusant qu’ils abandonnent systématiquement leurs charges après force procès endiablés, qui doivent certainement coûter plusieurs myions de brouzoufs comme tout procès endiablé qui se respecte.

Le monde n’a pu s’empêcher de réagir à ces abracadabrantesques pantalonnades, avec, par exemple, le site CandyJam (http:// itch.io/jam/candyjam).

Le King aime l'argent

Le King aime l’argent

C’est là où je me dis que se faire attaquer par King est une chance incroyable. Ça vous coûte au final pas grand-chose, puisqu’ils abandonnent à la fin, et vous passez pour le gentil menacé injustement par le grand méchant (David et Goliath, tout ça). Bref, devenir un martyr de Candy Crush et de la société King, c’est un énorme coup de pub.

Kawax s’apparente à un jeu de match-3, comme Candy Crush. Mais l’idée maîtresse de mon jeu, le fameux « match sum(x) », me semble assez originale. À ma connaissance, aucun autre jeu ne l’a exploitée. Je suis donc le candidat idéal pour me faire plagier par King.

Mon jeu est placé sous deux licences différentes, au choix : Licence Art Libre ou Creative-Commons-By. Le plus simple, pour reprendre mes idées, est d’utiliser la CC-BY. Il faut donc me citer, ce que King ne daignera bien évidemment pas faire. C’est là où, une fois de plus, la rocambolesque bataille d’avocats aura lieu, et je deviendrais célèbre tout en ayant une image de gentil.

Donc, annonce publique bien forte pour que tout le monde entende :

Vas-y King, viens plagier mon jeu. J’ai besoin de ton martyrisage.

En contrepartie, King, je suis prêt à racheter quelques-unes de tes actions pour t’aider à te remettre à flots en Bourse. Par contre je paye qu’en crypto-monnaie. Désolé c’est tout ce que j’ai.

Lisa Canon. Secrétaire sexy BBW.

Cette femme est une working girl, donc elle joue à Kawax.

Absolument rien à voir, mais à signaler quand même.

« KAWAX ?

Tu peux nous rappeler la définition de Kawax, Liliane ?

Oui t’as de très belles lettres dans ton mot mais la deuxième condition du scrabble c’est que ça veut dire quelque chose. »

Pierre Palmade

Merci à Josmiley de chez pygame, pour son commentaire qui, il faut le reconnaître, est plutôt pertinent. (http:// pygame.org/project/2916/#comment-1549266824)

Zut, maintenant Pierre Palmade va vouloir m’attaquer en justice pour usurpation de marque. Devenir un martyr de Pierre Palmade, c’est bankable ou pas ?

Une réponse à “Kawax : mon appel à devenir un martyr de Candy Crush.

  1. Source des images :

    Le congélateur avec « bébé à bord » écrit dessus
    http://cur.lv/cbd1r
    http ://desencyclopedie.wikia.com/wiki/B%C3%A9b%C3%A9_mort

    Haha, ce que c’est rigolo. C’est marrant parce que cette histoire de bébés congelés, y’a énormément de gens qui ont fait des blagues dessus. Tout le monde a dû se dire : « c’est tellement horrible que personne ne va oser s’en servir pour faire de l’humour, alors moi je vais le faire et trop je serais original et osé et rebelle de la société ». Et finalement plein de gens l’ont fait et c’est pas original du tout. Mais c’est pas grave. Ça fait plaisir quand même, parce que ça permet de se dire que, finalement, on n’est pas si tant que ça dans « un pays de pisse-froid bien-pensant sans second degré ». Mais ça fait toujours bien de le dire, pour se la jouer rebelle. Personnellement, je tente de populariser le concept du zéroième degré. Au second degré, on dit un truc que c’est pas ce qu’on veut vraiment dire. Au premier degré, on dit littéralement ce qu’on veut dire. Au zéroième degré, on dit rien parce qu’on n’en a plus rien à foutre.

    La boîte de jeu virtuelle de Kawax
    http://cur.lv/cbxmi
    https ://github.com/darkrecher/Kawax/blob/master/image_lab/boxshot.svg

    C’est moi qui l’ai faite avec mes doigts potelés. J’ai utilisé Inkscape. Le lien que j’ai mis mène vers le fichier .svg ayant permis de générer cette image. Je l’ai stocké dans mon repository github. Au passage, tous les dessins du jeu (pièce, sucre, touillette, …), ont été réalisés en vectoriel, sous inkscape. Et les fichiers natifs sont donc dispo dans mon repo, poil au dos. J’aime bien faire du dessin vectoriel. Mais que pour des trucs simples. Le vectoriel compliqué, je sais pas vraiment faire en fait. Je me souviens qu’à une époque j’avais essayé de dessiner une elfe des bois en vectoriel. C’était catastrophique. Bref, passons.

    Les deux screenshots du jeu

    La source vient de mon jeu, donc. Du coup, j’ai mis sur les images mon lien par défaut à la con qui mène vers l’écueil des liens à pub. Je dois avouer que je me suis pas trop fait chier pour les screenshots. J’ai mis les mêmes dans pygame, IndieDb, github et cet article. Y’en a que 3 différents en tout. De toutes façons, faut avouer que y’a pas grand chose dans ce jeu, et donc les screenshots qu’on ferait se ressemblent un peu tous. Sauf quand y’a des touillettes, et encore.

    Le bouton Flattr

    Vous l’aurez compris, le lien ne mène pas vers la source de l’image, mais vers le flattrage de mon jeu. La source de l’image, eh bien c’est le site Flattr, bande de gros malins ! Tout ça pour dire que Flattr, c’est bien, mais en ce qui me concerne, ça décolle pas trop pour l’instant. J’en ai juste eu un seul. Mais c’est pas grave, je perds pas espoir. Et puis je me suis plus inscrit pour tester ce que ça fait que pour vraiment amasser des brouzoufs. De toutes façons je préfère les crypto-monnaies.

    Une nana en T-shirt orange avec un café à la main
    http://cur.lv/cbd1t
    http ://living400lbs.wordpress.com/2014/06/24/so-clothes/

    Ça vient d’un blog d’une femme ronde qui parle d’un tas de choses à propos de femmes rondes. La légende de cette image indique « Image courtesy of Rudd Image Gallery ». Moi je veux bien. Par contre, ce qui me fait beaucoup rire, c’est le pied en l’air de la dame sur la photo. Ça fait pas très naturel. On sent bien que le photographe a dit : « OK, m’dame, tu mets ton pied en l’air genre comme si tu marchais au top naturel, et tu le bouge plus. Vas-y, reste comme ça. gnnnnnnn… clic clic. Ça y est ! ». Y’a plein de photographes comme ça, ils essaient toujours de faire des trucs pour que ce soit naturel, alors que pour que ce soit naturel, il faut justement PAS faire de trucs. Enfin je suis pas expert en photographing, je peux rien dire. Juste que j’aime pas les flashes dans les yeux et que ça m’énerve. Ceci dit ça m’arrive des fois de flasher la gueule des gens sans les prévenir, justement pour qu’ils soient naturels. Et ça donne pas grand chose en général, mais bon, tout ceci est une autre histoire.

    Un roi sur un tas d’or
    http://cur.lv/cbd1s
    http ://www .kingofgoldbuyers.com/

    Alors, ha ha ha. Je sais pas si vous avez remarqué, ha ha. Mais cette image a été pourrie par un gougnafier à l’arrache. En fait, il y a l’image principale au milieu. Le roi sur son tas d’or. Tout à fait bien dessiné comme il faut, dans un style bien défini. (Après, on aime ou on aime pas, mais c’est bien fait). Et en bas, il y a plein de petits icônes ajoutés mochement, qui ne sont pas du tout dans le style de l’image principale, et qui en plus sont copiés-collés à l’arrache. Regardez bien, il y a 3 double-piles de pièce d’or, deux diamants vert, et d’autres cochonneries, qui font méga-moche genre gommettes de gamin collées sans autre forme de procès contre toute forme d’esthétisme et de cohérence élémentaire. Et ce truc se retrouve sur un site de gens qui se veulent sérieux et racheteurs d’or. « Ha ha », donc.

    Secrétaire sexy au téléphone
    http://cur.lv/cbi4l
    http ://www .pichunter.com/gallery/3268522

    Elle s’appelle Lisa Canon. Encore un pseudo de top model de l’internet choisi à l’arrache, parce qu’après, quand tu cherche sur internet « Lisa Canon », tu as plein d’images de n’importe quoi. Mais de cette dame en particulier, bernique. Alors faut préciser « Lisa Canon BBW ». Mais du coup on rétrécit les termes de recherche. Et, supposons que quelqu’un ait mis sur un site des images magnifiques de Lisa Canon, sans préciser que c’est une BBW, ou alors juste en indiquant des infos un peu plus vagues du style « Big boobs ». Eh bien on trouve pas les images. Alors qu’une nana qui s’appelle Cotton Candi, par exemple, c’est un peu plus malin. Même si pas tant que ça parce que le crétin de moteur de recherche confond avec Coton. Tiens d’ailleurs, King a pas encore pensé à attaquer en justice Cotton Candi pour son utilisation abusive du mot « Candi » ? Faudrait qu’ils y pensent. Ça la rendrait célèbre (encore plus que ce qu’elle ne l’est déjà), et ce serait cool. Bon, pour en revenir à Lisa Canon, moi je la trouve très jolie. Elle doit être assez nouvelle « dans le circuit », parce que c’est la première fois que je tombre sur elle en fait. Ou alors c’est juste moi qui ne fait pas assez de veille technologique de femmes rondes. Bon allez, promis, je me documente un peu plus sur cette dame et j’essaye de vous trouver d’autres images d’elle pour mon prochain article. Gros bisous en attendant.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s