Raffarin Pète-Gonades Memorial Day #7

Coucou !!

Comme dit dans mon article précédent, je suis en plein dans une quête annexe du monde réel, ce blog est donc toujours en jachère. Cette article a été écrit dans l’unique but de ne pas déroger à la tradition multi-séculaire du « Raffarin Pète-Gonades Memorial Day ».

Pour ceux qui ne connaîtraient pas encore ce monument de l’identité nationale française qu’est le « Raff’ PGMD », se référer à la série d’article associée.

Pour ceux qui connaissent déjà ce monument de l’identité nationale française, sachez que j’ai officiellement décidé de le renommer. En effet, il s’appelait auparavant le « Raffarin Pète-Burnes Memorial Day », mais dans la mesure où cet événement annuel incommode et harcèle aussi bien les hommes que les femmes, il m’a semblé judicieux d’utiliser la dénomination asexuée « gonades ».

Or donc, voici quelques petites mignardises sans prétention, des pensées sur la façon dont les gens perçoivent le temps temporel.

« J’ai pas que ça à faire ! »

Votre vie est précieuse, mais l’intégralité de votre temps de vie n’est pas uniformément précieux. Il y a des tas de moments où vous pourriez faire des choses intéressantes, mais au lieu de ça vous ne faites strictement rien ou bien des choses inutiles : regarder une émission débile à la télé, attendre un train, relire un livre déjà lu, … Il y a aussi ces moments où vous faites des choses inintéressantes parce que vous y êtes obligé, mais si vous vous organisiez mieux vous n’auriez pas eu à les faire : retrouver son chemin en voiture, nettoyer une tâche de sauce, chercher un objet, aller courir parce que vous avez trop mangé, …

Ne vous reprochez pas de faire des choses inintéressantes ou d’être mal organisé. Ça arrive à tout le monde. En revanche, évitez d’utiliser la phrase « J’ai pas que ça à faire ». Personne ne sait optimiser sa vie à 100%. Donc si ! parfois vous n’avez que « ça » à faire, quel que soit le « ça » en question.

« Ça t’occupera ! »

Vous ne devriez plus utiliser cette phrase non plus. Vous sous-entendez que la personne à qui vous parlez est trop stupide et trop vide de sens pour être capable de trouver par elle-même comment employer son propre temps de vie. C’est une insulte terrible. Rappelons que la vie n’est rien de plus qu’une quantité limitée de temps. Si vous dites que le temps inutilisé d’une personne ne vaut rien parce qu’elle ne sait pas s’en servir, vous dites que la partie libre de vie de cette personne ne vaut rien.

Dites « Fais ceci parce qu’il faut le faire », « parce que je ne veux pas le faire moi-même », « parce que c’est un ordre », ou n’importe quoi d’autre. Mais pas « Fais ceci, ça t’occupera ».

« Sinon je tourne en rond. »

Un jour, dans un joyeux moment d’intimité corporate, mon chef m’a dit : « Avec ma femme, on ne peut se voir que les week-ends. C’est pour ça que je reste tard au travail : autant ne pas tourner en rond chez moi ».

C’est la même insulte que « ça t’occupera », mais il se la fait à lui-même. Il est en train de dire qu’il est trop con et trop vide de sens pour trouver par lui-même une activité qui pourrait lui plaire, le détendre ou l’intéresser. Il a besoin de quelqu’un (sa femme) pour pouvoir effectuer l’une de ces activités.

Restez tard au travail si il vous passionne, si vous l’aimez, si vous voulez être augmenté, si vous voulez vous faire bien voir par vos collègues, ou n’importe quoi d’autre. Ce sont des choix qu’on peut comprendre, (sans forcément être d’accord avec). Mais ne restez pas au travail « parce que sinon vous allez tourner en rond chez vous ». C’est une auto-insulte.

Tic-tac !

Et puisque le sujet c’est le temps, voici une fille à la silhouette d’horloge, comme on aime.

64ba76902eed70663d3dda6ca268b087

Ce sera tout pour aujourd’hui. À dans un mois ou deux !

Une réponse à “Raffarin Pète-Gonades Memorial Day #7

  1. Source de l’image (parce que y’en a qu’une dans l’article).

    Femme noire avec une silhouette d’horloge.
    http://cur.lv/m4ynz
    http:// www. lipstickalley.com/showthread.php/532032-Spinoff-Celebrating-Beautiful-Plus-size-black-women?s=4e0d71eaf404c8d67739309e129ec574&p=13528743&viewfull=1#post13528743

    Voilà qui est très joli. D’aucuns diront que chacun sait que c’est dans l’autre sens que les rayures amincissent. Sauf qu’on s’en fout, le but c’est pas d’amincir. Et de toutes façons, quel que soit le sens dans lequel sont les rayures, j’aime les rayures. Car elles permettent de bien souligner les formes. C’est un peu comme si on passait une silhouette au scanner 3D. Vive les rayures ! Ça me fait penser à un pote pas très subtil, qui était allé dans un bar et le barman avait un T-shirt à rayures. Et il a dit comme ça : « Eh la rayure, sort nous le tord-boyaux que t’as de plus violent ». C’est rigolo. Si un jour je crée un personnage pas-subtil dans un livre ou un jeu vidéo, je l’appellerais La Rayure.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s