Le don de la bisannée (en bitcoins)

Pré-message : j’ai été momentanément banni du site coinURL aujourd’hui. J’ai eu l’explication, mais elle est fumeuse. Je vous détaillerai ça dans un prochain article. En attendant, je vous mets cet article, que j’avais préparé depuis quelques jours.

Bonjour tout le monde, bonne année et bonne bisannée. Je vous aime. Tralala.

Les professeurs Sam et Max, éminents blogologues et orgasmologues, ont instauré le rituel du « don du mois » (http:// sametmax.com/tag/don/).

De mon côté, j’ai expliqué dans cette page que je transmettrai à des bonnes œuvres diverses la moitié de mes gains obtenus par le site coinURL (redirection de lien avec intermède publicitaire, le tout en bitcoin).

Le total de ces gains augmente lentement mais sûrement, et a récemment atteint le seuil stratosphérique de 0.04 bitcoins.

planète Terre avec une pile géante de billets de dollars

J’en avais déjà donné 0.005 (moins les frais de transaction) au site archive.org.

J’ai donc encore une dette de 0.015 bitcoins envers la caritativitude mondiale (0.04/2 – 0.005). J’ai laissé traîner cette dette pour deux raisons :

  • Je suis un vilain et me sépare difficilement de mes brouzoufs.
  • Je voulais supprimer, au moins momentanément, la publicité que WordPress ajoute à mon blog. Il me fallait donc attendre d’avoir une somme suffisamment conséquente pour acheter l’option Premium.

Concernant la première raison, j’ai ravalé ma radinerie. Concernant la deuxième, j’ai ravalé mes prétentions. En effet, l’option Premium pour une année coûtait 0.042 bitcoins, or coinURL m’en fait gagner environ 0.01 tous les deux ans. Ça vaut pas trop le coup de dilapider ainsi ce pognon si durement gagné.

De plus, il semblerait que les achats chez WordPress ne soient plus faisables en bitcoins (http:// www. coindesk.com/wordpress-removes-bitcoin-payment-option/).

On oublie donc cette histoire de Premium. Ami lecteur, accepte mes excuses, mais tu vas devoir continuer de supporter la publicité de WordPress.

En contrepartie, tu auras la satisfaction de me voir participer à des dons honorifiants et chevaleresques, que je viens de faire et que je liste ici :

  • DOSBox, des gens biens qui ont codé un émulateur MS-DOS. Je l’ai pas encore testé, mais ils méritent quand même mon argent. Les jeux MS-DOS, c’est tout simplement l’histoire de mon enfance. Tchi-tching (https:// blockchain.info/tx/759345d58def5f77403c26d78319d5c802ff9a3c89122ee37a9279046523093b).
  • Je voulais faire un don d’environ un centime de bitcoin à l’Electronic Frountier Fondation, mais je ne suis pas sûr qu’il va fonctionner. Dans tous les cas je considère qu’il a été fait, car si ça foire ce sera pas de ma faute. J’expliquerais ça en détail dans mon prochain article.
biggest-pc-games-collection-big-box-anne-bras gigantesque étagères avec plein de boîte de jeux MS-DOS

Lucius Malefoy et sa collection de boîtes de jeux MS-DOS.

Maintenant tout va bien, je n’ai plus de dettes. Je n’ai plus non plus de bitcoins sur mon compte coinURL, mais on peut pas avoir le beurre dans les épinards et l’argent du beurre dans le cul de la crémière.

Je vous dis à dans deux ans peut-être, pour un nouveau don bisannuel orgasmosphérique de 0.005 bitcoins !!

Beauti-Breast-of-Paris vieille publicité pour augmenter la taille des seins

Dans mon blog, il y a des photos de seins et de la publicité.

Une réponse à “Le don de la bisannée (en bitcoins)

  1. Source des images.

    Une pile stratosphérique de billets de banque.
    http://recher.pythonanywhere.com/urluth/?u=todrw
    http:// genius.com/3871977

    Oui bon l’image est un peu nulle. Et en plus c’est pas des bitcoins. Mais voilà, des images avec des bitcoins, c’est pas évident à trouver. Ah et sinon je vous invite à aller voir le site source. Autant l’image est un peu nulle, autant le site source, j’y ai vraiment rien compris. Y’a un flot de parole de gangsta rap, bitch-nigger-cash-whiskey, mais j’arrive pas à déterminer si c’est ironique ou pas. C’est très compliqué l’ironie. J’ai mis vraiment beaucoup de temps à comprendre comment ça marchait et ça m’a toujours un peu énervé comme concept. J’aime pas l’humour en fait. Et puis zut.

    Un mec avec des étagères pleines de jeux vidéos.
    http://recher.pythonanywhere.com/urluth/?u=todrx
    https:// seanmalstrom.wordpress.com/2013/12/31/i-own-all-the-dos-games-in-this-picture-all-of-them/

    Ouais alors il ressemble à Lucius Malefoy ou pas, c’est pour ça que j’ai dit « Lucius Malefoy » ou pas pas. C’est quand même impressionnant cette quantité de boîte de jeux. Et le plus drôle, c’est que les disquettes et CD-ROM à l’intérieur doivent sûrement être périmés, et que le monsieur doit avoir une sauvegarde de tout ce bazar sur un simple tout petit disque dur externe. Ha, les CD-ROM. Quel support de merde quand on y pense. Super fragile, pas de protection quand tu le sors de sa boîte pour le mettre dans le lecteur, compliqué à nettoyer, durée de vie aléatoire, lent, d’une réinscriptibilité douteuse… Je comprends pas pourquoi les éditeurs de logiciels et de jeux continuent de vendre leur came sous forme de CD. Vous allez me dire, au moins y’a pas de BIOS comme avec les clés USB, donc beaucoup moins de risques de comporter des virus qui traînent. Ouais mais quand même. Y’aurait pas moyen d’avoir des clés USB sans BIOS aussi cool que les clés USB avec BIOS ?

    Vieille publicité de « enlarge your breasts ».
    http://recher.pythonanywhere.com/urluth/?u=todry
    http:// flashbak.com/build-a-bigger-bustline-1970s-adverts-for-gaining-precious-inches-and-a-better-life-32599/

    Ah les publicités « de l’époque ». Ça devait être rigolo. Et c’est tout candide : y’a 3 tonnes de textes et les publiciteux s’imaginaient sérieusement que les gens allaient le lire. Ouais peut-être que les gens le lisaient vraiment en fait. N’empêche, l’exemple de la nana qui gagne du volume de nichons en « 15 minutes », là c’est vraiment n’importe quoi. Candide je vous dit. Candide. Et y’a un autre truc rigolo dans cette publicité ancienne, c’est qu’ils parlent aussi en anciennes mesures que plus personne n’utilise. Des « inches ». Hahaha, sérieux, c’est quoi ce truc ? Ça correspond à quoi ? Y’a-t-il un historien dans la salle ? OK, bon, je suis pas drôle. On m’ôtera pas de l’idée que c’est vraiment des gros lourds les anglais avec leur système d’unités de merde.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s