Tondre un yak

Qu’est-ce donc que cela ?

En voici un exemple :

Il y a deux mois, j’ai voulu retirer des bitcoins pour faire des dons, ce qui a provoqué les problèmes que vous connaissez. J’ai alors créé mon propre service personnel de monétisation de liens (et plop). Ce service est hébergé sur pythonanywhere, lieu où officie également mon expressionotron. Cet ancien projet m’est revenu à l’esprit. Je me suis rappelé que j’avais promis une seconde version avec un panel de phrases élargi dans le cas où j’aurais suffisamment de followers sur le compte twitter associé. Je suis allé vérifier et il se trouve que j’ai récemment gagné le surcroît nécessaire à cette mise à jour. Youpi. Donc là je suis en train de bosser sur l’expressionotron, alors que l’action de départ consistait simplement à transférer des sous.

Et c’est pas fini, parce que pendant que je me penchais d’arrache-pied sur cet expressionotron, je me suis pris la tête avec la notion de package en python, et je me suis dit que ça mériterait un petit article ici ou sur le blog de Sam et Max, article auquel je m’attellerais ultérieurement, voire plus tard.

C’est ça la tonte de yak. On veut faire un tout petit truc au départ, censé prendre « juste 2 minutes ». Mais on s’aperçoit qu’il faut faire un autre petit truc avant, au sujet duquel on s’aperçoit qu’il faut faire un autre-autre truc avant, et ainsi de suite. On finit par devoir réaliser un truc pharaonique n’ayant aucun rapport avec le truc initial, et en général, ce truc, c’est tondre un yak.

La vie est faite d’enchaînement de ce genre. Mais j’ai l’impression que les activités liées à l’informatique sont encore plus sujettes à ça. Ça mériterait une réflexion plus approfondie, dans laquelle je ne me lancerais pas, sinon c’est pas un yak que je vais tondre, mais le troupeau entier.

milos-yak-heifer-grunniens-_med

J’ai découvert ce concept dans un commentaire de commitStrip (http:// www. commitstrip.com/fr/2013/09/24/yen-a-pour-2-minutes/?setLocale=1).

Son origine se trouve (à priori) ici (http:// projects.csail.mit.edu/gsb/old-archive/gsb-archive/gsb2000-02-11.html).

Bien évidemment, ça émane de gens n’ayant rien d’autre à foutre que de disserter sur la façon dont on peut perdre du temps, ce qui est en soi une perte de temps, ha ha ha, so meta. Ces gens sont des chercheurs du MIT. Moi aussi je suis chercheur, un chercheur tellement meta que j’en suis encore à chercher mon domaine de recherche.

À côté de ça, voilà presque 4 mois que j’ai changé de crémerie, j’ai promis un article à ce sujet que je n’ai toujours pas commencé. Mais tout va bien, c’est pas de la procrastination, puisque je fais quand même des trucs !! (C’est juste pas les bons trucs).

Allez, je me remet dans le code de ce génial expressionotron.

Je vous laisse avec une femme exerçant le métier de cowgirl. C’est plus simple que d’être informaticien-ne, car les vaches ont moins besoin d’être tondues que les yaks.

b5BVIqA

Une réponse à “Tondre un yak

  1. Source des images

    Un yak plein de poils
    http://recher.pythonanywhere.com/urluth/?u=aj
    http ://www .theyakranch.com/Yak-Tails/wooly-tibetan-yak.html

    C’est rigolo comme animal un yak. On dirait une peluche géante, mais qui pue. J’ai trouvé d’autres photos représentant un mec vraiment en train de tondre un yak, qui auraient été encore plus appropriée que celle-là. Mais j’aime bien mettre des photos qui ont un rapport semi-proche avec l’article. Donc pas trop proche. Et puis il a vraiment une bonne tête, ce yak là, je trouve. N’empêche, cette expression, on a vraiment l’impression qu’elle sort de nulle part. J’irais presque jusqu’à dire qu’elle sort du cul d’une poule. Et un yak qui sort du cul d’une poule, ça fait mal. Sacré chercheurs du MIT !!

    Une cowgirl très ronde
    http://recher.pythonanywhere.com/urluth/?u=ak
    https ://www .reddit.com/r/BBW/related/2p26om/big_cutie_britt_and_friend_which_one_first/.compact

    Très jolie. Je suis pas fan de toutes les femmes du groupe Big Cuties. Mais elle, elle est tout à fait jolie. Y’a juste la ceinture, je trouve que ça la met pas bien en valeur. Ça déplace toute les rondeurs dans le bas du ventre. J’aime bien les femmes rondes, mais j’aime pas quand « ça tombe ». Je sais c’est vraiment bizarre ce que je dis. Mais je parle de ce que j’aime, en essayant de le faire de la manière la plus respectueuse possible, même si des fois ça cafouille. Il y a pire comme cafouillage. Écoutez Karl Lagerfeld parler de ses mannequins, par exemple. (Enfin, c’est une rumeur qu’on m’a dit, en fait je m’intéresse pas plus que ça à la vie de Karl Lagerfeld (Lager, c’est un nom de bière (Bière !!))).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s