Raffarin Pète-Gonades Memorial Day #8

Vous connaissez le principe. Tous les ans, nous honorons la mémoire de notre temps libre perdu, notre ex-jour férié dévoré par cet ogre esclavagiste de Raffarin.

À noter que la nouvelle crémerie dans laquelle je travaille nous a gentiment offert ce fameux jour. Je suis actuellement en congés gratuites. Mais par solidarité envers les salariés du reste du monde, je couvre tout de même l’événement.

Au passage, ça continue de bien se passer dans ma nouvelle crémerie (c’en est presque inquiétant). Pour l’instant, profitons !!

Profiter-de-la-vie-660x330

Cette année, l’hommage sera un peu court, d’abord parce que j’ai plus grand chose à dire à ce sujet que je n’ai déjà dit dans les RPGMD précédents, ensuite parce que je m’octroie un instant de battement au milieu de mes écritures-fleuves.

Rassurez-vous, la courtitude de cet article ne vous privera pas de l’habituelle femme ronde incorporée dedans. En l’occurrence, ce sera Winking Daisys !

tumblr_o71ms7tO5r1rtmjp8o1_500

De l’interrogation sur la nécessité des rituels

Mine de rien, ça fait donc 8 ans que je célèbre ce RPGMD. Le fait que je sois seul au monde à le faire n’a pas d’importance. Par contre, le fait que je me force à le faire chaque année, même si je n’ai plus rien à en dire, n’est pas anodin. Ça veut dire que c’est devenu pour moi un rituel n’ayant plus besoin de justification.

Un jour que je discutais avec Sam et Max sur le chat de leur blog. (Bon d’accord, soyons exact, la seule fois où j’ai discuté avec Sam et Max sur le chat de leur blog), ils m’ont dit que c’était du symbolisme. C’est assez vrai, et le problème du symbolisme, c’est que ça apporte une charge émotionnelle, qui n’aide pas à raisonner correctement.

Peut-être que je fais que de la merde avec mes RPGMD, et que c’est pas ça qui nous aidera à regagner notre jour férié (même si le problème est plus vaste et que c’est toute notre vie qu’il faudrait « regagner », par le biais du Revenu de Base Inconditionnel).

Cependant, nous sommes des humains. Scott Adams (le mec qui dessine Dilbert) a dit : « rien ne définit plus l’humain que sa capacité à effectuer des actions totalement stupides pour des résultats complètement improbables, c’est ce principe qui anime les rendez-vous galants, la religion et la loterie ».

Donc on a besoin de rituels et de symboles. Ça fait chier parce que ces choses ont une forte capacité à dériver et à devenir super débile, mais c’est comme ça.

On en arrive à des situations un peu idiotes. Par exemple, le fait de se rassembler régulièrement en famille pour discuter, prendre des nouvelles de chacun ou simplement apprécier d’être ensemble, c’est une action valorisante qui crée du lien social et permet de se construire correctement en tant qu’humain. On devrait donc être capable d’organiser ce genre de rencontre en se basant uniquement sur du rationnel. Pourtant, on se sent obligé d’y ajouter du random folklore, et ça aboutit à la fête de Noël.

q

On ne parvient pas à se débarrasser de toutes ces superstitions. Le moins qu’on puisse faire, pour diminuer le risque de débilitisation de ces éléments nécessaires à notre humanité, ce serait de se rendre compte qu’on effectue rien de plus qu’un rituel lorsqu’on en effectue un. Ça tombe bien, c’est ce que je viens de faire avec le RPGMD.

Ce sera tout pour aujourd’hui, à bientôt pour le dernier article à propos de mon changeage de crémerie.

Une réponse à “Raffarin Pète-Gonades Memorial Day #8

  1. Source des images.

    Gens qui forment les lettres « enjoy life » avec leurs corps.
    http://recher.pythonanywhere.com/urluth/?u=ca
    http ://www. monbonpote.com/profiter-de-la-vie-jeunes-vieux-motivation/

    Ouais alors l’image en elle-même est déjà un peu cucul. Mais le site d’origine, c’est du bon n’importe quoi aussi. Le mec c’est comme un mec comme y’en a des milliers sur l’internet : il avait un boulot à la con et se sentait trop mal de dedans son âme alors il a quitté son boulot et il est devenu coach du bonheur. Son blog est truffé de conseil du style : « pour vous sentir heureux, penser à quelque chose qui vous rende heureux ». Charlatan en carton. Mais après tout, il a raison ce con. La recette du bonheur, c’est de devenir coach du bonheur. Tu prodigues des conseils débiles à des gens et ils te paient des milliards et des milliards, car ils sont tellement à la masse qu’ils pensent que ça va marcher. Ouais finalement bien joué mec.

    Winking Daisys
    http://recher.pythonanywhere.com/urluth/?u=cb
    http ://winkingdaisys.tumblr.com/post/144229956197/wwwwinkingdaisyscammodelscom-on-cam-now-d

    Alors j’ai pas tout compris car son blog tumblr s’appelle Winking Daisys, mais son site officiel s’appelle Busty Mara. On sait pas trop comment elle s’appelle, cette charmante personne. L’autre truc vraiment bizarre, c’est qu’il y a 50 fois les mêmes images sur son tumblr. Alors c’est des images vraiment intéressantes, et à potentiel excitatoire très fort. Et il y a même des gifs animés. Mais bon, y’a 50 fois les mêmes. Faut fortement branler la molette de sa souris pour obtenir quelque chose de nouveau. Rhhoooo, j’ai dit « branler ». C’est vilain. Je suis un vilain. Je ne le ferais plus, promis. Tiens ça me fait penser qu’on devrait inventer des souris avec des molettes spéciales que y’a pas besoin de branler pendant des heures pour les fois où on veut effectuer une action équivalente à un branlage de molette de souris pendant des heures.

    Le non-père Noël et sa bande de diablotins
    http://recher.pythonanywhere.com/urluth/?u=cc
    http ://www. thedailytrends.net/2014/12/meet-krampus-seriously-bad-santa.html

    Donc apparemment, c’est Krampus, une sorte de Père Fouettard, qui vient voir les enfants pas sage à Noël, et qui les punit ou quelque chose comme ça. À vrai dire j’ai pas vraiment lu le texte du site originel. En même temps on s’en fout un peu. J’ai mis cette photo car j’ai beaucoup aimé le petit diablotin à côté du Krampus-non-Père-Noël. Si ça se trouve c’est un nain à l’intérieur, ou un gamin de 6 ans. Et c’est super rigolo. Tiens, rien à voir, mais ça me fait penser que pas plus tard que y’a 10 ans, un type au boulot a dit que j’étais un gamin de deux ans. Mais c’était vraiment un connard arrogant le mec. Et il était tellement arrogant que personne n’osait dire (même dans son dos) que c’était un connard, car tout le monde voulait montrer que le tout-le-monde qu’il est était tellement bon et compétent qu’il avait réussi à se faire accepter par ce connard arrogant (et donc forcément exigeant envers les autres), et que donc du coup c’est un mec bien, mais il est juste sévère envers les nuls, mais le tout-le-monde en question c’est pas un nul puisqu’il a réussi à se faire accepter par le connard. Ouais bon, rien à voir. Rien à voir avec la photo. Oh on s’en fout. De toutes façons je vais aller me branler (la molette) (ou pas-la-molette).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s