Un truc fait ailleurs mais le voilà ici

 

J’ai écrit un texte quelque part. Mais il est associé à mon nom du monde du travail. (Ça fait beaucoup de fois de suite une combinaison des lettres « m », « n », « o », mais osef).

Cependant, j’aime bien ce texte et je trouve qu’il mériterait d’apparaître sur ce blog.

Alors j’ai fait une bidouille à l’arrache. J’ai balancé le texte dans pastebin. Et je vous en donne le lien : https://pastebin.com/rXgMFx0q .

La mise en forme, les images et une grande partie des liens ont été perdus en route. Désolé.

La lecture est un peu fastidieuse, du fait que c’est du texte brut. Bon courage. En même temps, j’ai pas l’impression que grand monde lise ce blog, alors on n’est plus à ça près. Je viens de me rendre compte que ça fait presque 10 ans que je blablate dans ce coin paumé de la « blogosphère ». Faudra que je trouve un moyen débile de faire une rétrospective pour les 10 ans, mais de manière plus originale que « ce blog a 10 ans, youpi, blablabla ».

Pour en revenir à ce texte. Il est évident qu’en fouinant un peu, on retrouvera l’endroit originel de sa publication, et vice-versa : les personnes connaissant cet endroit originel pourraient tomber sur ce blog. Je ne me fais pas d’illusion, le lien entre mon nom du monde du travail et le nom « Réchèr » est déjà connu de plusieurs personnes, et tôt ou tard, il deviendra plus ou moins public. En attendant, j’essaye de faire durer l’anonymat le plus longtemps possible.

Si vous souhaitez garder l’anonymat, la première chose à faire est de ne pas laisser trainer des photos de votre visage un peu partout :

 

7 réponses à “Un truc fait ailleurs mais le voilà ici

  1. Source des images

    Photo de seins d’une femme qui fait du sport
    http://recher.pythonanywhere.com/urluth/?u=wa
    https ://www .pinterest.fr/pin/49680402125346351/

    Ouais c’est trop chouette. Ça me rappelle un pote qui avait dit : « on va dans une salle de sport pour hunt-milfer ». Et là je lui avais répondu : « ce serait plus correct de dire ‘milf-hunter’. », et il était plutôt d’accord avec moi. Ça me semblait important de le souligner. Il est important de parler correctement, car en ce moment c’est la semaine de la francophonie ou quelque chose comme ça. Même que j’avais pas compris car j’ai entendu à la radio « 23ème semaine de la francophonie », et j’étais là genre : « quoi, ça fait 23 semaines qu’on met la francophonie à l’honneur et y’a que maintenant que je l’apprends ? Mais qu’est-ce qu’ils ont foutu. Et puis même, comment on peut francophoniser pendant 23 semaines de suite sans lasser les gens ? ». Et donc c’était pas du tout ça. Tout ça pour dire que les nichons c’est chouette, et le site pinterest est plutôt bien pour ça, car il est rempli de plein de gens qui rangent les images bien comme il faut, donc quand tu veux un truc un peu spécifique genre des nichons, c’est assez facile d’en obtenir de grandes listes. On avait la même chose avec tumblr, mais ils ont lancé une grande campagne de « contenu-adultisation » et du coup faut être inscrit pour y accéder et j’ai la flemme. B(.)(.)bs !

  2. Au boulot, dans le cadre de tests automatiques, j’utilise pexpect (expect en python) pour envoyer des commandes sur un microcontrôleur qui n’a pas d’éditions de ligne de commande (si tu écris à la main et que tu fais une faute de frappe le backspace ne marche pas et tu dois tout recommancer).
    Ça marche plutôt bien.

  3. Hey coucou mec !

    Merci d’avoir lu mon article, qui est, il faut bien le dire, sous une forme un peu imbitable.

    Je connaissais pas pexpect. Mais ça a l’air assez simple à utiliser, et j’aurais pu m’en servir pour le challenge. J’ai trouvé, en une minute de lecture de la doc, un exemple qui récupère les données renvoyées par le processus externe (c’est dans les variables before et after). Comme quoi, quand on veut on peut.

    Ha ha, le backspace fail. Top lol. Si je me souviens bien, les vieux terminaux pourris des vieux Linux avaient aussi ce défaut. C’est marrant de voir comme tout est parti de zéro.

    À plus !

  4. Hey, j’ai rien compris au texte, mais alors rien du tout, de fait j’ai dû laisser tomber à un moment où y a plein de chiffres…
    Bref tout ça pour dire que je fais parti du « grand monde » qui lit ton blog Oh Yeah
    A la prochaine

  5. Merci au grand monde en question !

    Et encore désolé pour ce texte incompréhensible. Il faut imaginer qu’à certains endroit il y a des titres, à d’autre il y a du texte formaté comme du code source, etc. C’est clair qu’avec la mise en forme c’est plus simple. Mais faut la trouver soi-même.

    Pour me faire pardonner, j’essayerai de vous faire bientôt un chouette article narrant un événement corporate. Avec mise en forme et image.

  6. Je fais aussi partie du grand monde, et ça fait une paire d’année que je commente chez toi à raison d’un taux bi- ou tri-annuel. Quelle émotion donc que de lire au début du texte pastebiné que tu es toulousain (enfin je le déduis peut-être à tort de ta participation à une Toulouse Hacking Convention). Si ça se trouve on s’est déjà croisé dans la vraie vie sans le savoir, ça me rend tout chose.

  7. Coucou.

    Alors techniquement, je n’habite pas à Toulouse. Mais j’y étais bien évidemment durant le week-end en question.

    Par contre, je ne vais pas dire précisément où j’habite, afin de garder ma part mystérieuse de l’homme drapé dans une cape sombre, regardant vers le lointain, avec la Lune en arrière-plan, et le vent qui fait flotter la cape (elle flotte même si je suis drapé dedans et ne pinaillez pas).

    Tout ça pour dire qu’il y a quand même peu de chances qu’on se soit croisés à Toulouse, mais en tout cas, merci pour tes commentaires réguliers.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s