Raffarin Pète-Gonade Memorial Day #11 : Hais-toi toi-même

Et voici comme chaque année notre petite commémoration, pour se souvenir de ce lundi de Pentecôte qui était férié à une époque, et qui nous a été mangé par Raffarin. (Qu’est-ce qu’il devient au fait ce cornard ? Oh on s’en fout).

Raff non contractuel

C’est l’occasion pour moi de faire un petit point sur mes conditions de travail, un changement non négligeable a eu lieu.

J’ai intégré une équipe de développeurs ayant un projet de ouf’patate. Un truc qui va au moins révolutionner le monde de la réalité, si ce n’est pas l’univers entier. C’est ultra-secret, même Mark Zuckerberg est pas au courant. Je ne peux pas vous en parler ici, j’utiliserais donc le nom de code secret « POILS_PUBIENS » pour le désigner.

POILS_PUBIENS est un projet super génial, mais j’avoue regretter un peu mon environnement de travail précédent, où j’étais le seul développeur. J’avais plein de boulot, mais j’étais le roi du pétrole. Dès que je créais un petit truc, le monde était génialement impressionné. À quelques exceptions près (voir mes deux articles sur l’outil Pochtronarr), j’avais suffisamment de liberté dans mes choix techniques. Si vous avez la possibilité de bosser en tant que développeur dans un milieu de non-développeurs, sautez sur l’occasion, c’est une place rare et en or.

Péquenologiquement parlant, je découvre actuellement le framework Symfony et le CMS Drupal. C’est plutôt bien ficelé, je pense que les personnes qui ont créé ces outils se sont franchement bien débrouillées. Il y a juste un point embarrassant : pourquoi ils ont écrit ça en PHP ? Craquage complet, là.

Dans cette nouvelle équipe, nous sommes en forfait à l’année. Dixit Colléguette Choucroute : « c’est plus adapté, car vous êtes en mode projet dans un environnement agile ». J’ai toujours pas compris ce qu’elle a voulu dire, possiblement elle non plus, on n’est plus à ça près.

Nous devons réaliser 1607 plombes de trawaille par an, n’importe quand, à n’importe quel rythme (en respectant quand même les contraintes légales tels que les heures de repos consécutives, etc). Ce calcul provient d’une moyenne à l’année, et tient compte des week-ends, jours fériés, jours de congés, etc.

Je me suis évidemment posé la question de ce 1607, semblant sortir de nul part. Il ne vous aura pas échappé que c’est un magnifique nombre premier. Pour une valeur censée provenir d’un lissage, où on s’attend à ce que des trucs soit multipliés par d’autres trucs, ça semble assez étrange.

Le calcul est décrit ici (https:// www. legisocial.fr/contrat-de-travail/duree-de-travail/savez-comment-determinee-duree-legale-annuelle.html).

La « vraie » valeur devrait être 1600, qui est un magnifique nombre pas-premier. Devinez d’où vient le +7 ? La chiottasserie d’enculerie de bite borgne de Raffarinade précédemment putain de mentionnée !

Il y aurait d’autres choses à dire sur le calcul en lui-même, bourré d’approximations allant toujours dans le sens de l’arnaquage du salarié, ce sera pour une autre fois.

Two wrongs don’t make a right, 10 000 « abouts » don’t make an « exact ».

Le forfait à l’année est une bonne idée dans son principe. Mais ça n’enlève pas le risque que si on ne vous laisse pas déclarer les heures que vous avez réellement faites, c’est sodomie-gravier gratuite. Ce risque est présent quel que soit l’organisation de votre travail. À vous de trouver des chefs qui sachent rester respectueux et corrects. En ce qui me concerne, pour l’instant, c’est ok. D’ailleurs ils nous ont redonné ces fameuses 7 heures de fériés.

Du coup, il nous a fallu un outil pour comptabiliser le temps de tra-tra effectué. Le truc que je déteste. Le truc qui force les employés à s’engager sur des délais de réalisation qu’ils sont contraints d’estimer à l’arrache en 5 minutes. Le truc qui fait qu’un chef vous demandera de « ne pas passer plus de 2 heures sur telle tâche », pour profiter des approximations et empêcher qu’elle soit tracée.

Devinez quoi ? C’est moi qui suis chargé de mettre en place cet outil. C’est moi qui ai créé le modèle des fichiers excel à remplir, c’est moi qui ai écrit le petit script python pour les parser, c’est moi qui ai envoyé un mail de rappel à l’ordre à mes propres collègues, pour dire de ne pas bidouiller leur fichier sinon ça pourrissait mon script, c’est moi qui ai refait un mail de rappel à l’ordre pour leur dire d’essayer d’associer un livrable à chaque tâche. Je hais Excel, mais on n’a pas le temps de coder une vraie appli. On n’a pas le temps de mesurer notre temps.

Tout ce que j’ai subi de la hiérarchie des entreprises précédentes, je l’ai imposé à mes collègues de l’équipe de dev dans laquelle j’ai été intégré. Je suis un vilain, je me hais, j’ai honte, je vais aller me cacher et vivre comme un ermite dans la forêt.

Peut-être que j’y rencontrerais Colors of Autumn.

Colors_of_autumnn, c’est son pseudo (avec deux N).

Tchô.

3 réponses à “Raffarin Pète-Gonade Memorial Day #11 : Hais-toi toi-même

  1. Coucou. Les sources des images.

    La gueule vieillie de Raffarin
    https://recher.pythonanywhere.com/urluth/?u=aea
    http ://revuecivique .eu/articles-et-entretiens/europe-0/jean-pierre-raffarin-ne-pas-rester-immobile/

    C’est moi qui ai fait cette image. J’ai utilisé le site ( http ://in20years.co/ ) pour le vieillir artificiellement. Attention, c’est un site de connard, il demande d’installer un plug-in de navigateur de merde. Faut refuser. Et après on est quand même dirigé vers le site. J’ai vieilli deux fois le Raff avec. Puis j’ai pris cet autre site ( https ://changemyface.com/demo.php ), et je l’ai revieilli. Ce qui a ajouté une watermark de merde, mais on n’est plus à ça près. Et sinon, donc, l’image originale provient du lien que j’ai mis sur l’image elle-même. Le site en question me fait énormément marrer. Il s’appelle « Revue Civique ». La punchline c’est « À l’épicentre du débat d’idée et des think tanks ». (Est-ce que quelqu’un peut me dire ce que serait un débat de « pas idée » ?). Et le titre de l’article que je référence c’est : « Jean-Pierre Raffarin : ne pas rester immobile ». On a là une belle imbrication de political bullshit. Je suis très content d’être tombé là-dessus.

    Couverture de la BD des Pieds Nickelés
    https://recher.pythonanywhere.com/urluth/?u=aeb
    http ://www .sceneario.com/bande-dessinee/les-pieds-nickeles/rois-du-petrole/8027.html

    Ouah, les Pieds Nickelés. Ça a un peu mal vieilli. Mais c’est ça qui est intéressant. Les objets culturels qui ont « mal vieillis » ont leur utilité car ils sont justement les témoins bruts d’une ancienne époque. C’est une immense réserve à souvenir, une garantie d’histoire très importante. Mais sinon j’ai jamais su pourquoi ils s’appelaient « les Pieds Nickelés ». Ça veut dire que leurs pieds sont recouverts de nickel ? Ckel serait l’intérêt de faire ça ? Et pourquoi que les pieds et pas d’autres parties du corps ? Bizarre.

    Approximations du nombre pi
    https://recher.pythonanywhere.com/urluth/?u=aec
    https ://fineartamerica .com/featured/10000-approximations-of-pi-martin-krzywinski.html

    Pi est approximable par des fractions (genre : 22/7). Ce dessin représente 10 000 approximations de pi sous forme de fractions. Le premier rond est une approximation sous la forme n/1, le second n’/2, puis n »/3, etc. La couleur du rond indique la valeur des n, n’, n », etc. Et ça donne quelque chose de joli et de rigolo. Ça en serait presque périodique. C’est normal, ça ou pas ?

    Colors of Autumn qui se promène dans la forêt
    https://recher.pythonanywhere.com/urluth/?u=aed
    https ://www .instagram.com/p/BxGA9eupew9/

    Comme j’ai dit à mon ami Pubdou, j’avais même pas remarqué qu’elle marchait dans la boue. Comme quoi, voili voilà. Je trouve que les femmes rondes sont belles, que les femmes avec de gros seins sont belles, et aussi que les femmes avec de larges hanches sont belles. C’est comme ça. Pour résumer, les caractéristiques physiques qui genrifient une femme m’attirent beaucoup. Mais je ne sais pas pourquoi. Et sinon, j’aime bien son compte Instagram, car elle raconte toujours un petit quelque chose à chacune des ses photos/vidéos. Ça fait plaisir. On voit que c’est une vraie personne. Pas juste une nana à la con qui crache ses photos d’elle à poil, une par une, juste pour avoir 3 centimes grâce aux pubs Google. Bref, vive les hanches.

  2. Ah, c’est vrai qu’elle a les pieds dans la boue. J’avais même pas fait attention.

    Alors atation, je remets les clepsydre à l’heure tout de suite : je ne suis pas devenu chef de projet.

    D’ailleurs, du peu que je connais des méthodes agile/scrum/machin/truc, le poste de chef de projet n’existe pas, et le travail correspondant est réparti entre les différentes scrummeux : les dev, le product owner, le scrum master, etc.

    Moi je suis juste responsable d’une toute petite mission de mise en place d’un tout petit outil qui sert à déclarer du trawail. Je ne crois pas que je souhaiterais devenir chef de projet un jour. L’écriture de code est trop importante pour moi.

    Et pour répondre vraiment à ta question : on utilise ou on va utiliser des outils existants pour s’organiser entre nous : kanboard, outil de SGED, Redmine pourquoi pas, etc. Mais pour ce cas particulier de déclarage du trawail, on est parti sur un truc à l’arrache fait maison.

    C’est en général mieux d’utiliser des outils existants. Mais parfois, les outils en question sont compliqués et font plein de choses différentes. Et on passe autant de temps à configure un outil pour qu’il fasse un truc tout simple, qu’à peinturlurer une feuille excel dégueulasse pour y implémenter dedans le truc tout simple qu’on veut faire.

    Bisous !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s