Boss ninja de mewrde !!

Petit aparté vie-privesque : j’ai récemment déménagé dans un splendide pavillon jardiné, au sein d’une réserve ethnique regroupant des ouvriers supérieurs de classe moyenne-moyenne. Vous vous en foutez, et vous avez bien raison. Mais ça a quand même un impact sur ma production geek, car en ce moment je n’ai pas internet chez moi. D’ailleurs, je sens que mes chairs commencent à pourrir, et j’ai envie de manger du cerveau.

iiiinteeerneeeet !! iiiinteeeeeerneeeeeeet !!

iiiinteeerneeeet !! iiiinteeeeeerneeeeeeet !!

J’arrive quand même à m’en sortir, avec l’internet corporate de mon stupide boulot. Et pour les images de femmes rondes, je puise dans mon stock accumulé ces 10 dernières années. Ne vous inquiétez pas, je vais bien.

Il se passe d’autres trucs fun vie-privesque pour moi, mais j’ai pas envie de les raconter ici. Na !

Boss ninja

de mewrde !!

Si vous n’avez pas testé « Cursed Treasures », et de manière générale, si vous n’êtes pas familier avec les jeux vidéo de type Tower Defense, vous allez rien comprendre à la suite. C’est pas grave, dites-vous que l’univers est vaste.

(ici, photo de quelqu’un de vaste)

Tiffany Towers (Defense). Perpendiculairement vaste

Tiffany Towers (Defense). Perpendiculairement vaste

A l’époque joyeuse où j’avais internet, je jouais pas mal aux jeux en Flash. (Que ces moments me semblent lointain ! C’était il y a à peine deux semaines, et j’ai l’impression que ça dure déjà depuis un mois et demi). En général, je passais pas plus d’un ou deux jours sur un même jeu, histoire d’en découvrir le plus grand nombre possible. C’était de la veille technologique en quelque sorte. Ha ha.

Mais de temps en temps, j’en trouvais un qui me plaisait vraiment, et je me faisais alors chronophagiquement happé. Dans ces cas-là, je m’attend à ce que l’investissement de temps placé dans le jeu soit rentabilisé en satisfaction psychologique. Le sentiment alors obtenu peut se traduire sous la forme d’un « Putain, ça a été long, mais j’ai TOUT REUSSI LE JEU 100% UNLOCKED PWND YOU NOOBZ ! »

Malheureusement, ça ne marche pas à tous les coups. Parfois, les dernières étapes, les derniers achievements, sont durs, très durs, et j’abandonne. J’ai un retour de 0 satisfaction psychologique, ça m’énerve et ça provoque chez moi des articles de blog.

L’un de ces jeu m’ayant récemment énervé, c’est le Tower Defense « Cursed Treasure » (http:// www. kongregate.com/games/IriySoft/cursed-treasure-dont-touch-my-gems).

cursed treasure screenshot

Il est assez joli graphiquement, et on repérera quelques nouvelles idées par rapport aux classiques ficelles :

  • Le Fear de la chilling crypt : les monstres se déplacent momentanément dans le sens inverse.
  • Gestion de deux ressources différentes : argent et mana, auquel s’ajoute le fun de moissonner le terrain pour une conversion mana -> argent.
  • Upgrader une tour nécessite de l’argent et de l’XP, ce dernier étant attribué individuellement. Idée déjà exploitée dans Protector, et j’aime bien, car ça force le joueur a réfléchir sur le long terme dans le placement de ses tours. Ici, ça merdoie un peu, car les dark temples sont chiant à leveler, du fait de leur courte portée et de leur laser à la con. Mais le skilled hardcore joueur saura s’en arranger. (Moi oui, en tout cas).
  • Le sort Frénésie, qui permet, outre de buter tout le monde si on est en panique, de diriger le flux d’XP vers une tour particulière. Quand un bon tas d’ennemis arrive vers celle qu’on veut faire monter : paf frénésie, et elle se chope tout le pactole.
  • Les ennemis qui lancent des sorts et se buffent entre eux. Ça c’est une putain de bonne idée, qui mériterait d’être creusée encore plus. Par exemple : le monk, pourquoi il ne soigne que lui-même ? On aurait pu imaginer une wave de choc, super difficile, non parce que les ennemis sont des grosbills, mais parce qu’ils partagent leurs compétences. Quelque chose du style : bard (buff speed) + monk (heal) + magicien à la con (buff armor), le tout avec des paladin immune, ou un tank.
  • L’inversion méchants-gentils est sympa, et apporte du cachet à l’ambiance et la cohésion graphique. (À ce sujet, vous remarquerez que, pour désigner les gens à tuer, je n’ai pas utilisé le terme spécifique : « creep », mais un plus classique et plus humain : « ennemis »). Certes, cette inversion a été faite et refaite, surtout depuis Dungeon Keeper, mais ça reste chouette. Et pour le cas présent, c’est fait sans matraquage, ni vantardise, ni appropriation exclusive de l’idée comme si personne ne l’avait eue avant. (Putain, il kille ce paragraphe, j’ai l’impression d’être un critique de Télérama. Kikitoudur !!)
Tiffany Towers (Defense) (Oui je l'ai déjà dit)

Tiffany Towers (Defense) (Oui je l’ai déjà dit)

Bon, alors il est où le problème ?

C’est juste cet enfoiré de boss ninja de l’avant-dernier niveau qui est intuable !!

Faire un boss mega-bourrin dans un jeu, pourquoi pas. Mais là c’est limite de la triche. Le ninja, il a l’invisibilité. What the Fuck ? Ça veut dire quoi « invisiblité » dans un Tower Defense ? De prime abord, ça n’a pas vraiment de sens, puisque le joueur n’a pas besoin de viser manuellement. Qu’il voye ou qu’il voye pas, osef.

Eh bien nos amis de Cursed Treasure ont simplement décidé que invisibilité = invincibilité. (Des chiffres et des lettres, tu tu lu tu tu tuuuu). Comme les tours ne détectent pas le boss, elles ne lui tirent pas dessus. Et comme y’a aucun autre ennemi, elles glandent. Espérer le moindre petit splash damage est totalement utopique. Donc oui, le boss est vraiment invincible.

Certes, me direz-vous, mais il n’est invisincible que durant 5 secondes. Alors donc ?

Figurez-vous que ce super-pouvoir inclus également un buff de speed. Le boss étant déjà bien dopé à la base, il a alors largement le temps de toucher la gemme. Le pouvoir ne s’arrête qu’un peu plus tard. On ne perd pas la partie, mais pour la finir en gold, je vois vraiment pas comment faire.

Et ça m’énerve !!!

Tiffany Towers (Defense) (Je m'en lasse pas)

Tiffany Towers (Defense) (Je m’en lasse pas)

J’ai essayé diverses techniques :

  • du slow, et un dark temple au max. Ce n’est pas suffisant.
  • Du dispel, avec une crypt au max. Ça marche pas du tout. Ben oui, comme il est invincible, il est protégé contre tout, y compris les debuff qui supprime toutes les protections, ha ha ha ha haaaaa.
  • Du frost avec des tonnes de crypt. Pas suffisant non plus.
  • Des fireballs montées au max dans sa gueule. Ça lui enlève pas tous ses points de vie. (Oui ! Je sais qu’il faut appuyer sur shift pour les lancer en rafale ! Me prenez pas pour une tanche non plus).

Le boss ninja de l’antépènultième niveau, je l’ai vaincu en gold sur un gros coup de bol. Celui du pénultième, ça doit être pareil. Ce qui veut dire que même si je le réussi aussi, ça m’énervera de toutes façons. Parce que c’est que du bol, et surtout parce que l’invisidébilité de merde, elle rend complètement inutile toute la stratégie de placement et de leveling élaborée durant les 49 précédentes waves. Ce con de boss, il passe tout, et merci au revoir.

J’estime que c’est pas de la difficulté élevée, mais tout simplement de la  triche. Je suis colère, je suis trahison, et par conséquent, je suis ragequit.

Mr. rage-quit

Mais y’en a qui y sont arrivés.

Après m’être documenté sur le sujet, j’avais trouvé une vidéo tutorielle.

Edit 2013-07-29 : j’ai supprimé le lien, car il est mort, et même webarchive ne parvient pas à le ressusciter. Zut. Heureusement, de gentils lecteurs m’ont indiqué une autre vidéo. Voir commentaires.

Dans le lien décédé, une personne quelconque terminait le niveau en gold, avec juste un petit coup de frost et 2 fireballs.

Tiffany 2-Fireballs (ah non désolé)

Tiffany 2-Fireballs (ah non désolé)

Donc là je comprends absolument rien. Parce que moi, même en en balançant 4 (montée au max, mais je l’ai déjà dit), je le finis pas. Ou alors c’est que je vise comme un pied et je m’en rend pas compte. Ou alors je suis juste con.

Tout ça pour dire que les jeux flash, c’est bien, mais tant que je n’ai pas d’internet, autant jouer à Aquaria et à Drod. Ça c’est des jeux qui t’arnaquent pas sur la satisfaction psychologique annoncée. Y’a juste qu’il faut se concentrer dessus un peu plus longtemps qu’un quart d’heure à l’arrache. Suis-je encore capable de faire ça ? Oh, on va dire que oui.

Et comme dirait Jean-Marc Morandini dans ses éditos de connard du 20 minutes :

« À demain !! »

Même si j’ai rien prévu dans ce blog pour demain. C’est pas grave : demain, on rase gratis.

Imitation de zombi Fail ! You suck Morandini !

Imitation de zombi Fail ! You suck Morandini !